P. VALLERENT (AiòTV) : «Nous travaillons pour que AiòTV soit disponible d’ici la fin 2021»

251

Un nouveau média est attendu pour la fin 2021 : AiòTV, une web télé à destination des Corses d’ici et d’ailleurs et des passionnés de l’île de beauté. L’occasion pour média+ d’évoquer le lancement de ce nouveau média avec Patrick VALLERENT, Fondateur de AiòTV.

media+

Vous êtes à l’origine d’un nouveau média : AiòTV. Quel est le concept de ce média ?

Patrick VALLERENT

Le média AiòTV a été pensé comme un média de proximité, dont la principale mission sera de rassembler les téléspectateurs comme par le passé. Un média qui essaierait de créer une nouvelle dynamique en fixant des rendez-vous réguliers à ses téléspectateurs. AiòTV tentera d’être plus près de l’actualité, tout en mettant en avant les savoir-faire et valeurs qu’inspirent l’île de beauté, la Corse, d’hier et d’aujourd’hui. Nous travaillons pour que AiòTV soit disponible d’ici la fin 2021.

media+

Quelle est la programmation proposée ?

Patrick VALLERENT

AiòTV a pour ambition de proposer une diffusion de 6 heures à 2 heures du matin et d’aborder de nombreuses thématiques, comme la culture, la musique, la mode, l’histoire, la gastronomie locale, le sport, et bien d’autres. Nous espérons que cette diversité de thèmes suscitera l’intérêt de toutes les générations. J’ai fait le choix de donner carte blanche à mon équipe pour décider des formats et thématiques d’émissions, qui seront diffusés. Nos téléspectateurs retrouveront ainsi Francesca Antoniotti dans «Fà mi sunnià», qui mettra en valeur l’hôtellerie insulaire, Michel Rosecchi dans «En gros», une façon particulière d’évoquer un événement historique ou encore Chloé Pelluet dans «Creazione in Corsica».

media+

Allez-vous développer des partenariats avec des médias internationaux ?

Patrick VALLERENT

Je préfère ne pas m’avancer, mais ce que je peux vous en dire à l’heure actuelle, c’est qu’effectivement, il est question de faire un partenariat avec des médias internationaux, de partager et d’échanger culturellement. Nous sommes en cours de discussion pour un partenariat avec la chaîne de Dubaï «24 Karat» et un autre est en cours avec le Tchad.

media+

Quel est votre business model ?

Patrick VALLERENT

On ne peut pas réellement dire que notre business model suive un schéma traditionnel. L’association FMA production, ayant été confrontée à la crise sanitaire, n’a pas pu organiser les événements prévus. Aussi, afin que les fonds et aides disponibles à ce moment-là ne soient pas perdus, nous avons décidé de nous en servir comme un apport, pour débuter le financement d’AiòTV et commencer la création du projet de cette nouvelle Web TV Corse. Pour notre déploiement, nous misons sur les abonnements d’une valeur de 4,99 euros et sur l’apport des sponsors et des futurs partenaires.