Pandora : Tim Westergren de retour aux commandes de la radio en ligne

379

L’action de la radio en ligne américaine Pandora Media perdait près de 10% lundi à la Bourse de New York, après l’annonce du retour aux commandes d’un de ses co-fondateurs, Tim Westergren. Tim Westergren a été nommé directeur général avec effet immédiat, en remplacement de Brian McAndrews qui quitte l’entreprise, selon un communiqué. Il avait déjà occupé ce poste entre 2002 et 2004. Pandora a confirmé ses prévisions de résultats, et le nouveau patron se dit dans le communiqué «engagé à 100% pour la stratégie de croissance de Pandora, comme notre équipe exécutive et notre conseil d’administration». Cela n’a pas empêché l’action Pandora de perdre 9,88% à 9,85 dollars vers 17h00 GMT. Tim Westergren est un ancien musicien, avec à l’origine une formation de pianiste de jazz et plus de vingt ans d’expérience dans des domaines variés de l’industrie musicale, avec entre autres des enregistrements de musiques de film, de la composition, et de la production.  Il était resté au sein de Pandora après son départ de la direction générale en 2004, supervisant notamment pendant de nombreuses années la stratégie de l’entreprise. Brian McAndrews, un spécialiste de la publicité, était pour sa part en poste depuis deux ans et demi. Pandora est aujourd’hui valorisée en Bourse à un peu plus de 2 milliards de dollars, mais son action a perdu environ les 3/4 de sa valeur depuis son pic de 2014. La radio en ligne est en effet confrontée à une concurrence de plus en plus forte. Pandora revendiquait 81,1 millions d’auditeurs actifs fin décembre, un niveau en léger recul comparé à un an plus tôt (81,5 millions), et a dégagé l’an dernier un c.a. de 1,16 milliard de dollars, en hausse de 26%. Elle avait parallèlement creusé sa perte nette, à 170 millions de dollars contre seulement 30 millions en 2014.