Premiere grimpe, accord sur les droits de la Bundesliga en vue

    148

    Premiere grimpait vendredi à la Bourse de Francfort, sur des informations de presse affirmant que la chaîne de télévision à péage allemande allait récupérer les droits de diffusion du championnat de football de première division, décisifs pour son avenir. A 07h05 GMT, l’action bondissait de 6,58% à 19,75 euros sur le marché des valeurs secondaires. La veille, elle avait déjà pris 5,58%. Le groupe Arena, actuel détenteur des droits, envisage de les revendre à Premiere, sous la forme d’un contrat de sous-licence, indique notamment le quotidien «Frankfurter Allgemeine Zeitung» sur la foi de document détaillant l’accord entre les deux sociétés. La chaîne avait perdu les droits exclusifs sur la Bundesliga fin 2005 au profit d’Arena. Les deux rivaux s’étaient par la suite rapprochés et avait conclu une coopération prévoyant la diffusion par Premiere des programmes d’Arena par satellite en échange d’une participation d’Arena dans Premiere. Mais l’Office allemand anti-cartel avait décidé en avril dernier de suspendre l’accord, qui posait selon lui des problèmes de concurrence. Il avait lancé un examen approfondi. L’Office des Cartels n’a pas d’objection à formuler au nouvel accord, a indiqué une de ses porte-parole au quotidien, indiquant toutefois que des détails restaient à régler. «La balle est à présent de nouveau dans le camp des entreprises», a-t-elle dit, sans vouloir s’exprimer sur le contenu de l’accord. L’Office devrait se prononcer à la mi-juillet. Le succès de Premiere repose presque entièrement sur la retransmission en exclusivité de la Bundesliga, rendez-vous hebdomadaire dont beaucoup d’Allemands ne peuvent pas se passer. La perte des droits en 2005 l’avait plongée dans une crise profonde, marquée par une hémorragie de ses clients.