Prix Varenne du journalisme : Lauréats 2020

83

Les prix Varenne du journalisme ont récompensé des journalistes, photographes et vidéastes du «Monde», de l’Agence France-Presse, ou encore de plusieurs titres de la presse régionale, pour ce palmarès 2020 dévoilé mardi par la fondation du même nom.
En photo, Leo Malafaia de l’Agence France-Presse a reçu le grand prix dans la catégorie internationale pour un reportage sur une marée noire au Brésil. Son cliché d’un garçon sortant de l’eau, les bras souillés de pétrole, tel un supplicié, avait fait le tour de la planète. Un autre photographe de l’Agence France-Presse, Kenzo Tribouillard, a été récompensé dans la catégorie nationale pour un sujet sur le Covid-19, tandis que Philippe Arnassan de «Nice-Matin» a remporté le prix photo en presse quotidienne régionale et départementale. Pour la presse écrite, Solenn de Royer du «Monde» a obtenu le grand prix dans la catégorie presse nationale, et Clément Melki de l’Agence France-Presse, a reçu le prix du jeune journaliste dans cette même catégorie pour un reportage sur les migrants qui traversent la Manche. Anne Jouan de «l’Express» est la lauréate dans la catégorie magazine, Jim Gassmann du «Journal de Saône-et-Loire» a été récompensé au titre de la presse quotidienne régionale et Sabrina Ranvier de la «Gazette de Nîmes» a obtenu le prix en presse hebdo régionale.
En télévision, le grand prix dans la catégorie internationale a été décerné à Guillaume Marque de France 2, tandis que Georges Brenier de TF1 l’a emporté dans la catégorie nationale.
Et en radio, le grand prix a récompensé Caroline Philippe de RMC.