Radio Classique trace son sillon avec l’arrivée de nouvelles voix, et va développer des synergies avec Mezzo

79

Radio Classique, après un renouvellement de son antenne bien accueilli par le public l’an dernier, continue à tracer son sillon avec l’arrivée de nouvelles voix, et va développer des synergies avec Mezzo, chaîne récemment rachetée par sa maison-mère. «Cette année, c’est une deuxième étape, avec de nouvelles têtes qui nous rejoignent et une radio qui se renouvelle tout en restant elle-même», a lancé jeudi Pierre Louette, PDG du groupe «Les Echos-Le Parisien», propriétaire de Radio Classique, en présentant ses nouveautés pour la saison 2019-2020. Grâce aux changements introduits l’an dernier, l’audience cumulée a augmenté de 0,2 point sur un an pour atteindre 2% au printemps 2019, et Radio Classique rassemble près de 1,1 million d’auditeurs quotidiens en moyenne (soit 120.000 de plus qu’un an plus tôt) selon les chiffres de Médiamétrie. En outre la station a creusé l’écart durant la saison passée avec sa grande rivale publique, France Musique. Pour cette rentrée, la station qui veut continuer à cultiver bonne humeur et bienveillance, conserve ses animateurs phares (Guillaume Durand, Laurence Ferrari, Christian Morin, Franck Ferrand…), accompagnés de nouvelles voix, dont un autre ancien journaliste d’Europe 1, David Abiker, et deux grands noms de la musique classique, le ténor franco-mexicain Rolando Villazon et la star du violloncelle Gauthier Capuçon. A noter aussi une nouvelle émission à l’ambiance «lounge», «Les harmoniques» (18-20H), pour accompagner en détente les auditeurs qui rentrent du travail. La volonté reste la même : proposer des émissions «bien différenciées», en faisant appel «à des personnalités fortes», souligne Jean-Francis Pécresse, le directeur de la radio. La rentrée s’accompagne aussi de l’introduction d’une touche de jazz à l’antenne, et de liens renforcés avec les auditeurs (notamment via des séquences où ils peuvent choisir les morceaux diffusés). Parallèlement, Radio Classique entend développer des synergies avec Mezzo, chaîne également dédiée à la musique classique, rachetée cet été par le groupe «Les Echos-Le Parisien» et Canal+. Parmi les pistes de collaboration, la captation de concerts et le développement des activités de diversifications, sur lesquelles la radio a une longueur d’avance. Enfin, Radio Classique qui a fait un bond de géant l’an dernier dans les podcasts grâce à Franck Ferrand (avec plus d’un million de téléchargements par mois), se développe dans ce domaine avec «Retour vers le classique», qui explore les liens entre classique et pop culture…