Radio France renforce son dispositif de soutien à la création musicale

97

Au cœur d’une période très difficile pour la musique et la création, Radio France annonce dans un communiqué avoir ainsi décidé de renforcer considérablement son dispositif de soutien aux artistes et à la diversité musicale. Radio France renforce dès lors les moyens consacrés à la création en doublant le budget attribué aux commandes, ce qui permettra de mieux rétribuer les compositeurs et compositrices, notamment pour les œuvres symphoniques et d’entrainer plus facilement des co-commanditaires. En amont, un travail de recherche de partenaires internationaux sera mis en œuvre en lien avec les éditeurs pour faciliter les co-commandes. D’autre part, Radio France relance de grands projets symphoniques de niveau international en s’associant avec de grandes institutions et avec les orchestres de l’UER. Il est essentiel en cette période de crise que la création ne soit pas l’arrêt : la Direction de la musique et de la création veille ainsi à continuer de nourrir l’histoire de Radio France avec la création en enrichissant le catalogue de créations mondiales et françaises. Radio France continue également de soutenir la scène française et l’émergence d’artistes français. Les Alla Breve d’hier, Création Mondiale d’aujourd’hui, forment un programme d’œuvres majoritairement dédié à la jeune création que Radio France entend renforcer. Le nombre en sera augmenté et elles seront par ailleurs mieux rémunérées. Une attention particulière sera portée envers les jeunes élèves des classes de composition des deux conservatoires supérieurs de musique et de danse. A noter aussi que Radio France est engagé pour renforcer la parité. La parité est un objectif en passe d’être atteint sur le programme radio Création mondiale, il est en nette augmentation sur le programme du Festival Présences. Cet effort sera poursuivi. Radio France promeut également la diversité des écritures et l’ouverture des esthétiques. La création contemporaine couvre des esthétiques diverses à l’image de la diversité des formations musicales de Radio France. Une attention toute particulière sera portée au format de création symphonique en veillant à garantir une vraie diversité d’expression. La politique de commandes de Radio France aidera également à décloisonner les musiques, à les traiter sur le plan de la composition à égale dignité. Deux nouveaux secteurs seront ainsi créés, l’un pour les arrangements, l’autre pour la composition de musique de films. 

Enfin, une commission d’observation, de soutien à l’émergence et d’évaluation des actions engagées sera créée, sous la présidence du directeur de la Musique et de la Création Michel Orier, avec les personnes en charge de ces missions à Radio France (délégué à la création musicale, directeur de France Musique, délégués généraux des formations musicales, représentants des musiciens des formations permanentes) et des représentants de la filière (Cnm, Sacem, Cnsmdp, compositeur-rice, etc.). «Commander aux compositeurs des œuvres qui feront le patrimoine musical de demain, c’est l’une des preuves concrètes de notre engagement pour la musique et la création, d’autant plus essentiel dans la période que nous vivons», souligne Sibyle Veil, Présidente Directrice générale de Radio France. «Il faut savoir garder des intuitions d’éclaireur, une liberté de mouvement. A défaut, les enjeux qui sont posés, l’évolution des pratiques, du métier de compositeur, de l’écoute, l’utilité même de nos actes ne sauraient résister à l’épreuve du temps», ajoute Michel Orier, Directeur de la Musique et de la Création à Radio France.