Radio France soutient la filière musicale française et notamment les festivals annulés

287

De la musique partout: Radio France a annoncé mercredi un plan pour soutenir la filière musicale française et notamment les festivals annulés.

A partir de lundi, chaque soir de 21h00 à 22h00, Le printemps de Bourges va prendre le contrôle de France Inter avec les meilleurs moments des éditions précédentes et une soirée de «Printemps imaginaire» le vendredi, avec un concert confiné d’Izia et un DJ set de Rone.

Mouv proposera aussi des soirées spéciales rap mercredi et jeudi. «On va être encore plus présents qu’on ne l’aurait été si le festival avait eu lieu», a déclaré Didier Varrod, directeur musical des antennes de Radio France.

L’été sera très musical: Inter devrait proposer des dispositifs semblables pour les Eurockéennes de Belfort, les Francofolies de La Rochelle ou le Fnac Live parisien. France Musique fera de même avec le festival normand «Jazz sous les pommiers» du 15 au 23 mai et négocie pour des festivals étrangers comme Verbier, en Suisse.

Alors que certaines émissions de Radio France reviennent en direct, la musique est plus présente à l’antenne (+25% sur la semaine dernière), en soirée par exemple sur France Bleu ou dans davantage de cases au sein des émissions de France Inter.

Des nouveautés, dont le lancement avait été suspendu, vont aussi refaire leur apparition dans les playlists de Fip. L’idée est de «consolider la part de musique francophone», obligatoire sur les radios, mais aussi d’«augmenter la part de production française» pour que les droits d’auteur viennent compenser en partie les annulations de concerts et de festivals, souligne Didier Varrod.

«L’ensemble de la filière est fragilisée et les revenus de la musique vont se tarir», prévient le M. Musique de Radio France. «C’est le rôle du service public d’assurer une continuité. 2020 ne peut pas être une année morte culturelle et musicale».

Des spots vont faire la promotion de cette initiative sur les antennes avec le mot-clé #RadioFranceAvecLaScèneFrançaise. Radio France regarde aussi après la fin du confinement, prévue pour être progressive à partir du 11 mai.

Des concerts pourraient être organisés, sûrement à huis clos et en respectant les distances de sécurité, indique Didier Varrod.

Une Fête de la musique très particulière est aussi en cours de discussion avec France Télévisions et les médias des services publics belge, suisse et canadien.