Redevance audiovisuelle: le SNRT CGT dénonce la suppression des exonérations

    168

    Le Syndicat national de radiodiffusion et de télévision CGT (techniciens et administratifs) a dénoncé «la scandaleuse suppression» des exonérations de redevance pour les personnes âgées aux revenus modestes, dans un communiqué publié mercredi. Dans son texte, le SNRT CGT «tient aussi à rappeler que cette mesure, prise en 1983 pour motifs sociaux, n’a jamais été compensée intégralement pour l’audiovisuel public». «Depuis cette date, la CGT n’a eu de cesse de demander le remboursement (et non la suppression) de ces exonérations qui ont atteint, en cumulé, environ 2 milliards d’euros et qui ont dû être en partie compensées par un recours croissant à la ressource publicitaire», a ajouté le syndicat. Le rapporteur général du budget, Gilles Carrez (UMP), a déclaré mardi qu’il n’était pas question de revenir sur la loi qui supprime à partir de 2008 l’exonération de la redevance télé -116 euros par an- pour quelque 780 000 foyers. La réforme de 2004 a adossé la redevance sur la taxe d’habitation, permettant d’économiser 100 millions d’euros sur les frais de collecte. Un dispositif prolongeant de trois ans l’exonération pour les personnes âgées modestes avait été alors mis en place par le Parlement.