RFI condamne fermement l’agression dont a été victime l’un de ses correspondants en République démocratique du Congo

397

Alors qu’il couvrait les opérations de vote à Kinshasa, le correspondant de RFI (Radio France internationale) Pascal Mulegwa a été pris à partie et brutalisé ce mercredi 20 décembre par les sympathisants d’un candidat à l’élection présidentielle.

La direction de RFI, dans un communiqué, «condamne fermement l’agression de son journaliste dans l’exercice de son métier, et lui apporte tout son soutien et l’assistance possible». «RFI réaffirme son engagement pour une information libre, indépendante et continuera de couvrir les élections générales en République démocratique du Congo, avec le professionnalisme et l’équilibre qui caractérisent le travail de ses journalistes», conclut la station de radio publique française à diffusion internationale.