Roland-Garros: Amazon revendique plus de 3 millions de téléspectateurs devant la rencontre phare de l’édition 2022, entre Nadal-Djokovic

50

La rencontre phare de l’édition 2022 de Roland-Garros entre Rafael Nadal et Novak Djokovic, diffusée gratuitement par Amazon Prime Vidéo et non France Télévisions, a réuni plus de 3 millions de téléspectateurs, a annoncé mercredi le directeur général de Prime Vidéo Sport Europe, Alex Green.

Le choc des quarts de finale le 31 mai, dont la programmation en session de soirée avait suscité la polémique en étant réservée à la plateforme payante Prime Vidéo et non au service public, est le seul sur lequel Amazon a souhaité communiquer des chiffres d’audience. «L’audience sur Prime Vidéo a augmenté significativement cette année, cela a été un super tournoi», a simplement réagi Alex Green lors d’un point presse à Paris.

A titre de comparaison, France Télévisions, principal diffuseur, s’est réjoui d’avoir réuni en moyenne «1,9 million de téléspectateurs» sur les après-midis, et 4,6 millions en moyenne lors de la finale. P

our le duel remporté en quatre sets par l’Espagnol et terminé à 1h15 du matin, Prime Vidéo avait décidé, exceptionnellement, d’offrir la rencontre gratuitement, sans abonnement nécessaire au service Prime Vidéo (49 euros par an ou 5,99 euros par mois). «Ce n’était pas un modèle habituel de diffusion, mais c’était aussi un énorme événement, inhabituel, donc nous avons pensé que c’était la meilleure option», a expliqué Alex Green. Sur le choix de la programmation de la rencontre, critiqué par la présidente de France Télévisions Delphine Ernotte, le dirigeant a renvoyé la balle dans le camp de la Fédération française de tennis (FFT).

«Bien sûr que la session de soir est censée concerner le match-vedette, le match phare, c’est important pour le tournoi, pas seulement pour le diffuseur. Mais nous ne décidons pas, c’est le tournoi qui décide», a-t-il dit.

M. Green s’est par ailleurs montré ouvert à un démarrage plus tôt des sessions de soirée. «C’est plutôt un challenge logistique, finir les matches de la journée, faire partir les gens du court», a souligné le dirigeant. «Tant que cela reste en soirée, même si c’est un peu plus tôt, ce n’est pas un problème pour nous».

Depuis l’édition 2021 et jusqu’en 2023, Amazon détient exclusivement sur sa plateforme payante dix sessions nocturnes et les matches du court Simonne-Mathieu.