RTL a bien arrêté la campagne de pub visant les ados avec un Christ «décalé»

    223

    Le groupe RTL a arrêté la diffusion d’un spot publicitaire controversé mettant en scène le Christ, a indiqué mardi le directeur de la télévision du groupe médiatique en Belgique, Stéphane Rosenblatt. «La campagne est totalement interrompue et n’est plus actuellement diffusée sur aucun vecteur publicitaire», a déclaré M. Rosenblatt dans une mise au point par téléphone depuis le sud de la France. A la suite des protestations de l’épiscopat belge, le groupe avait d’abord annoncé «dans un souci d’apaisement» que le message destiné à sa chaîne câblée pour adolescents, Plug TV, qui montrait un Jésus «décalé», ne serait plus diffusé sur ses deux autres chaînes, RTL-TVI et Club RTL, ni dans les salles de cinéma projetant des films pour enfants. Le sketch diffusé sur les trois chaînes du groupe, sur le site web de Plug TV et dans les cinémas belges, montrait un Jésus hippie bedonnant entouré de filles «diaboliques» et affairé à boire et draguer. Il se terminait sur un Dieu le père exaspéré, répliquant «Et puis quoi encore!» à son Fils rebelle venu lui demander un abonnement à Plug TV. Le 12 septembre, la conférence des évêques catholiques, critiquant l’utilisation mercantile d’un «Christ de pacotille», avait demandé d’arrêter la diffusion de ce spot. La réponse de RTL, en date du 3 octobre, pouvait signifier que le message controversé allait continuer d’être diffusé dans la plupart des salles de cinéma et sur Plug TV elle-même. En réalité, a précisé M. Rosenblatt, «nous avons décidé d’arrêter pour l’instant la campagne, y compris dans les salles de cinéma, tout en nous réservant de la reprendre, mais pas avant plusieurs mois et en la confinant à l’univers de la chaîne Plug TV pour laquelle elle avait été conçue».