RTL, la grande gagnante de la rentrée radiophonique

    147

    RTL est la grande gagnante de la rentrée radiophonique, selon l’Enquête Médiamétrie 126 000 Radio sur la période septembre-octobre 2006. La station ravit ainsi à NRJ, pour la première fois depuis fin 2003, la place de numéro un en matière d’audience, tandis que France Inter progresse légèrement et qu’Europe 1 s’effrite.

    RTL : Elle se classe première, en terme de part d’audience, avec 12,3% de pda sur la période septembre-octobre 2006, contre 11,7% l’année dernière à la même époque, soit une hausse de 0,6 point sur un an. Elle enregistre 12,2% d’audience cumulée, soit une hausse de 0,4 point par rapport à septembre-octobre 2005, et de 0,8 point par rapport à la période avril-juin 2006.

    France Inter : La station se redresse de 0,2 point sur un an en terme d’audience cumulée et de 0,5 point par rapport à avril-juin 2006, avec 9,7% d’audience cumulée et 8,3% de pda sur la période septembre-octobre 2006. Jean-Paul Cluzel, P.-D.G. de Radio France, a qualifié ces chiffres d’«extrêmement encourageants» car la refonte de la tranche matinale n’a pas entraîné une baisse de l’audience comme c’est souvent le cas en radio.

    Europe 1 : Les résultats de la radio stagnent à 7,6% de pda sur septembre-octobre 2006. En un an, la part du volume d’écoute de la station n’a pas bougé. Seule sa durée d’écoute par auditeur a progressé, passant de 117 à 122 minutes. Ces chiffres décevants sont attribués par la station à l’effet de curiosité dont auraient bénéficié ses concurrentes généralistes, qui ont renouvelé leur grille de rentrée.

    NRJ : Avec une audience cumulée de 11,9% sur la période septembre-octobre 2006, la station recule de 0,4 point en un an et de 0,5 point en terme de part d’audience, passant à 7,1% de pda en septembre-octobre 2006, contre 7,6% à la même période l’année dernière. «Les généralistes ont profité de l’actualité forte de la rentrée, avec les élections présidentielles, les banlieues et les primaires au PS», a estimé Marc Pallain, président du directoire de NRJ Group. Avec plus de 6 millions d’auditeurs quotidiens, NRJ est leader du media radio en France sur les populations de 13à 34 ans, de 13 à 49 ans et même de 13 à 74 ans …. Elle est également première radio de France sur la cible des intrenautes assidus selon un communiqué de la station.

    Nostalgie : Elle progresse sur cette vague, passe la barre des 4 millions d’auditeurs quotidiens et confirme son statut de 2ème musicale de France derirère NRJ selon un communiqué de la station.

    Chérie FM : Elle séduit chaque jour 2 748 000 auditeurs et, avec toujours plus de femmes à l’écoute, conforte sa position de radio la plus féminine de France, seon un communiqué de la station.

    France Info : La station, avec 9,1% d’audience cumulée sur la période septembre-octobre 2006, contre 10,0% l’année dernière à la même époque, est en recul de 0,9 point sur un an en audience cumulée. Elle est toutefois en hausse de 0,2 point par rapport à avril-juin 2006.

    France Culture : Elle affiche sa meilleure audience historique avec 1,5% de pda sur la période septembre-octobre 2006, contre 1,3% en septembre-octobre 2005, soit une progression de 0,2 point en un an.

    France Musique : La station se stabilise, par rapport à avril-juin 2006, à 1,4% de pda sur septembre-octobre 2006, mais chute de 0,2 point en un an avec 1,6% de pda en septembre-octobre 2005.