S. CURTELIN (Huaweï) : « Nous avons écoulé 185 millions de smartphones Huaweï sur les derniers mois »

480

Dans sa stratégie d’apporter les bénéfices de sa technologie au plus grand nombre, Huaweï a déployé une nouvelle application : StorySign. Objectif : permettre aux jeunes enfants sourds et malentendants d’avoir accès au monde des livres. De plus, la marque a rendu public ses chiffres et se place, en France, deuxième en volume sur le marché. L’occasion pour média+ de faire le point avec Stéphane CURTELIN, Directeur marketing chez Huaweï.

MEDIA +

Huaweï lance une nouvelle application : StorySign. Qu’en est-il?

STÉPHANE CURTELIN

L’application StorySign s’inscrit dans notre volonté d’apporter les bénéfices de notre technologie à tous, comme les personnes sourdes et malentendantes. Elle va permettre aux jeunes enfants d’avoir accès au monde des livres, cinq y sont déjà disponibles. Cette démarche demande beaucoup de temps et d’investissement car les livres sont déclinés en 14 langues. En France, nous travaillons avec la Fédération des sourds de France pour garantir une excellente qualité de la traduction en langue des signes.

MEDIA +

Quels sont les objectifs derrière cette démarche ?

STÉPHANE CURTELIN

Cette démarche est soutenue financièrement et technologiquement par Huaweï mais elle fonctionne aussi sur Androïd et IOS depuis septembre. Cela prouve notre volonté d’apporter notre technologie au plus grand nombre. Pour ce faire, nous avons déployé un partenariat avec la Fnac pour développer notre offre et la présenter à tous.

MEDIA +

Huawei a dévoilé des chiffres plutôt positifs. Comment expliquez-vous cette croissance ?

STÉPHANE CURTELIN

En effet, les chiffres de Huaweï sont très positifs. Ainsi, les revenus de ce troisième trimestre sont de 21,04 milliards d’euros pour une augmentation de 27% par rapport à l’an dernier lors de la même période. Ce sont également 185 millions de smartphones qui ont été écoulés sur les derniers mois, une hausse de 26%. Sur les neuf premiers mois de cette année 2019, Huawei affiche également un chiffre d’affaires de 77,76 milliards d’euros avec une augmentation de 24,4%. Nous sommes passés numéro 2 en volume sur le marché français. Notre image de marque a progressé et nous permet d’avoir un bon niveau et de pouvoir ainsi rivaliser avec les concurrents. Nous remarquons que le consommateur a une vraie appétence pour nos produits avec une qualité photo, de batterie et de design. Mais ce n’est pas tout : nous diversifions notre gamme en proposant des écouteurs sans fil avec réduction de bruit active ou encore des montres connectées.

MEDIA +

Vous souhaitiez à une époque développer votre propre technologie et ne plus dépendre d’Android. Où en sommes-nous ?

STÉPHANE CURTELIN

Soyons clairs : malgré les relations tendues avec le gouvernement américain, la priorité pour Huaweï est de continuer à travailler avec Google et sa technologie Android. D’ailleurs, nous allons bientôt proposer à nos consommateurs la mise à jour Androïd 10. Cependant, si on nous empêche de travailler avec l’entité Google, alors évidemment, nous ne resterons pas les bras croisés et proposerons une alternative à travers notre propre technologie, à savoir HarmonyOS.

MEDIA +

Qu’en est-il de la 5G pour Huaweï ?

STÉPHANE CURTELIN

La 5G reste un sujet prioritaire. Nous avons passé la barre des 400.000 antennes 5G dans le monde et 65 contrats ont été signés dans le monde dont 40 en Europe. Ainsi Huawei se place devant ses principaux rivaux. D’autre part, 50 villes majeures de Chine développent la 5G avec Huawei. En France, son déploiement est prévu en 2020 mais tout dépendra de l’attribution des fréquences. Nous avons de très bonnes relations avec les opérateurs. Nous avons procédé à des tests avec ces derniers et nous sommes confiants.

MEDIA +

Souhaitez-vous élargir votre clientèle avec la sortie du Nova 5T ?

STÉPHANE CURTELIN

La marque Huaweï cible un public large. Mais en effet, le nouveau smartphone Nova 5T s’adresse aux 18-35 ans. Grâce à nos smartphones haut de gamme comme le P30 Pro, nous avons acquis une certaine audience auprès des jeunes, mais il nous manquait clairement une gamme qui leur soit dédiée. Le Nova 5T propose alors un excellent capteur pour la photo avec 32 mégapixels pour le capteur à l’avant, ce qui est assez rare. Le design et la qualité de batterie sont aussi en rendez-vous. Il s’agit des 3 piliers importants pour séduire cette jeune cible.