S. FAUDEUX (SATIS TV) : «La production des contenus sportifs n’échappe pas à la règle des budgets contraints»

259

La SATIS TV organise le 30 juin une journée spéciale «Live & Sport» pour évoquer avec des experts les enjeux de la retransmission sportive (automatisation de production, studio virtuel, réalité augmentée, etc). Entretien avec son organisateur, Stephan FAUDEUX, Directeur de Génération Numérique (SATIS).

media+ Quelle est la vocation de votre événement SATIS TV, spéciale «Live & Sport»?

Stephan FAUDEUX Le 30 juin, nous proposerons gratuitement 5 conférences pour présenter les grandes tendances du live et du sport en compagnie d’une trentaine d’experts. Les grandes compétitions sportives ont toujours été le théâtre d’innovations technologiques. La multiplicité des canaux et des écrans sont des sources potentielles de production de contenus augmentés. Le sport en live se vit comme un divertissement avec des enjeux importants, tant financiers que techniques. A l’approche des Jeux Olympiques et dans une période où les grands événements sportifs sont à l’honneur, nous mettons en lumière les enjeux liés au déploiement technologique, aux innovations, à l’engagement ou à la monétisation.

media+ Quelles sont les tendances du marché de la retransmission sportive ?

Stephan FAUDEUX Les chaînes premium qui détiennent des droits sportifs ont besoin constemment de magnifier leurs images. Depuis quelques années, les motos sur le «Tour de France» suivent la course au plus près des coureurs, tandis que des hélicoptères et drones offrent des images splendides vues du ciel. Sur l’athlétisme, les travellings à très haute vitesse se démocratisent tout comme les caméras placées en hauteur sur câble. L’enrichissement graphique des données devient elle aussi essentielle dans le domaine des compétitions sportives. A l’autre extrémité, on retrouve des sports qui n’étaient pas médiatisables il y a quelques années, et qui le deviennent. Des petits clubs ou des fédérations peuvent toucher leur communauté (joueurs, licenciés, partenaires) directement et à moindre coût avec leur propre chaîne. Ce sera d’ailleurs l’une de nos conférences : «Comment créer sa chaîne de sport pour tous les budgets ?». Des sociétés proposent déjà des caméras autonomes et des systèmes automatisés qui demandent moins de personnels. Ce sera l’un des phénomènes de ces prochaines années. Autre enjeu, l’engagement des publics lors des évènements sportifs. Nous verrons comment les méthodes marketing d’engagement des fans dans le e-sport peuvent être déclinées sur d’autres disciplines.

media+ Automatiser la production des tournages à la diffusion, est-ce un enjeu perceptible ?

Stephan FAUDEUX Bien entendu ! La production des contenus sportifs n’échappe pas à la règle des budgets contraints. La captation repose de plus en plus sur la robotisation et l’automatisation des dispositifs. Dans le cadre de l’une de nos conférences, nous évoquerons les dispositifs techniques, les flux de production, les innovations, les outils et les services de référence les plus efficaces pour produire et diffuser ce type de captations avec un coût maitrisé́.

media+ A quand le retour du salon SATIS en présentiel ?

Stephan FAUDEUX Si tout va bien, en novembre 2021. Nous serons alors le premier salon francophone à présenter les innovations technologiques au service des médias, du divertissement et de la communication audiovisuelle. Les exposants sont ravis de retrouver leurs clients, visiteurs et prospects. Il y aura beaucoup de nouveautés notamment autour des plateaux de cinéma et de télévision qui connaissent d’importantes évolutions avec les studios virtuels, les murs LEDS et l’interactivité déployée. Nous aurons aussi une thématique importante sur l’écoresponsabilité.