S. TOUBIANA (UniFrance) : «Le cinéma français s’en sort avec beaucoup de difficultés»

186

Du 14 janvier au 14 février 2022, UniFrance organise la 12ème édition de son MyFrenchFilmFestival avec pour objectif de démontrer la vitalité du cinéma francophone. L’occasion pour média+ d’évoquer cette nouvelle édition avec Serge TOUBIANA, Président d’UniFrance.

media+

Comment va se dérouler la 12ème édition de MyFrenchFilmFestival ?

Serge TOUBIANA

La 12ème édition de MyFrenchFilmFestival se tiendra du 14 janvier au 14 février 2022. Nous proposerons aux internautes du monde entier trente films soigneusement choisis et illustrant la diversité́ du cinéma francophone : comédies, romances, drames, documentaires, animation, patrimoine… comme toujours, tous les genres seront représentés. Les films au programme seront sous-titrés en français, anglais, allemand, coréen, espagnol, italien, japonais, polonais, portugais et russe, grâce au précieux soutien du réseau diplomatique français (Instituts français, ambassades, consulats…). À ces langues s’ajoutent pour cette nouvelle édition l’arabe, le grec, le hongrois, le mandarin et le turc suivant les plateformes de diffusion des territoires concernés.

media+

Les œuvres sont-elles en accès libre ?

Serge TOUBIANA

Les courts-métrages seront en accès gratuit dans le monde entier, et les longs-métrages accessibles à l’unité pour 1,99€ (ou 7,99€ le pack). Le festival sera entièrement gratuit en Afrique, Amérique latine, Asie du Sud-Est, Corée du Sud, Pologne, Roumanie et Russie.

media+

Comment seront proposées ces œuvres ?

Serge TOUBIANA

Les internautes pourront retrouver les films de la sélection sur MyFrenchFilmFestival.com, mais aussi sur plus de 70 plateformes de VàD qui relayeront le festival dans le monde entier, dont l’app Apple TV (sur plus de 90 territoires), Amazon Prime Video, Google Play ou encore MUBI.

media+

Qu’en est-il de la compétition ?

Serge TOUBIANA

Les Prix décernés à l’issu du festival, le 14 février, seront : le Grand Prix du Jury, les deux Prix de la presse internationale et les deux Prix du public. Pour le premier Prix, le jury est composé de Michelle Couttolenc, mixeuse son; Joachim Lafosse, réalisateur; Filippo Meneghetti, réalisateur et scénariste; Santiago mitre, scénariste et réalisateur, et Daphné Patakia, actrice. De son côté, le jury de la Presse Internationale est composé de Carlos Helí De Almeida, Jason Salomons, Alejandra Trelles, Dzevdet Tuzlic et Fiona Williams.

media+

Quel regard portez-vous sur la vitalité du cinéma francophone ?

Serge TOUBIANA

La situation n’est pas bonne. Il y a encore des zones dans le monde où il est très compliqué de voyager, notamment pour notre secteur. Le cinéma français s’en sort avec beaucoup de difficultés. Nous sommes dans une situation paradoxale : le cinéma français, en termes de production, se porte très bien car les tournages ont été maintenus, mais beaucoup de films n’ont pas encore été achetés par les distributeurs.