J. CAZA (2P2L) : «Nous allons fêter les 20 ans des Maternelles dans une émission spéciale»

215

MEDIA +

Depuis son passage en quotidienne à 9h30 sur France 2, «La Maison des Maternelles» connaît une nouvelle dynamique. Comment analysez-vous son installation ?

Jérôme CAZA

Depuis la refonte de la grille matinale de France 2 en septembre 2021, la chaîne a décidé de nous programmer juste après «Télématin». «La Maison des Maternelles» est ainsi passée du statut d’une émission de niche qui réunissait 100.000 téléspectateurs, soit 3% de pda, à un magazine fédérateur réunissant 12,2% du public et 380.000 fidèles en moyenne. Cette dynamique est liée à l’exposition de l’émission, mais aussi au lead ’in de «Télématin» dont la nouvelle formule fait une belle rentrée. On s’inscrit aussi dans un contexte où nous allons célébrer prochainement les 20 ans de la marque «Les Maternelles» sur France Télévisions, dont nous nous occupons depuis 6 ans. Dans quelques semaines, nous allons enregistrer une émission spéciale anniversaire, en présence de toutes les animatrices ayant fait le succès du programme. Nous rendrons hommage à ces deux décennies d’émission de service public.

MEDIA +

Le profil du téléspectateur de «La Maison des Maternelles» a-t-il évolué sur France 2 ?

Jérôme CAZA

Oui, c’était un élément qu’il fallait prendre en compte. Nous avons fait évoluer le conducteur, la ligne éditoriale et la forme du programme en racontant des histoires ayant toujours plus de sens. La notion de storytelling a été accentuée. La moyenne d’âge sur France 2 est autour de 59 ans, là où nous étions à 42 ans sur France 5. Non seulement, nous avons maintenu la part de marché sur les cibles plus jeunes, mais nous avons aussi augmenté la performance sur la cible commerciale. De septembre à décembre 2021, nous étions à 14% de pda sur les FRDA-50, (VS 10% sur France 5). La marque est aujourd’hui scindée en deux émissions : «La Maison des Maternelles» (25’) et «La Maison des Maternelles, à votre service» (13’). A l’avenir, nous espérons pouvoir travailler avec France 2 afin d’étoffer cette 2ème partie, plus servicielle, et qui fonctionne de mieux en mieux. Nous conservons le même impact sur les réseaux sociaux : 2,5M d’abonnés toutes plateformes confondues, et une moyenne de 4M de vidéos vues/semaine.

MEDIA +

Les magazines, pilier principal de 2P2L ?

Jérôme CAZA

Historiquement, oui. C’est d’ailleurs notre 23ème saison en tant que producteur indépendant. Nous fabriquons des programmes qui peuvent séduire un public d’écoute conjointe comme ça a été le cas pour «On n’est pas que des cobayes» pendant 5 ans en Prime sur France 5. Dans un autre genre, nous produisons avec fierté des émissions qui durent dans le temps. C’est le cas du magazine quotidien d’actualité «Wazup» (5’) (anciennement «Gulli Mag») qui existe depuis la naissance de la chaîne. Pour la 9ème année consécutive, nous produisons avec «Libération», le format de fact checking «Désintox» (1’30’’) diffusé 4 jours par semaine dans «28 Minutes» sur ARTE. Parmi les nouveautés, nous préparons «Chasseurs de légende» (20X10’), une série de Stéphane Cassou et Benjamin Josse pour Okoo. Dans ce programme, nous tordons le cou aux légendes urbaines dans les cours de récré. La diffusion est prévue au printemps 2022.

MEDIA +

Que préparez-vous en matière de documentaires ?

Jérôme CAZA

Le 16 février en Prime, CANAL+ Docs diffusera «Vertiges» (72’), un film de Fabien Douillard et Clément Chauveau en coproduction avec Starting Block. Dans un centre pénitencier à Bourg-en-Bresse, nous suivons des détenus à qui l’on propose de tenter l’ascension du Mont-Blanc dans le cadre d’un programme de réinsertion. Le film a été sélectionné au Festival de Luchon, tout comme «Les Maîtres du Feu» (52’) de Gabriel Martiarena coécrit avec Emmanuelle Sudre. Ce documentaire est destiné à la case «Science Grand Format» de France 5, et nous expliquons comment l’homme a appris à domestiquer le feu et à le transformer en énergie. D’autre part, nous rentrons en production d’«Un Roman du XXème siècle» (3X52’), une série documentaire de Bertrand Delais coproduite avec Nicolas Traube (French Cancan), pour France Télévisions d’ici la fin d’année 2022. On va s’intéresser aux personnalités médiatiques ayant marqué le siècle, à travers le récit de leur vie. Enfin, nous produisons «Traces de guerre» (90’) d’Emmanuelle Sudre pour France 3, qui raconte les traces qu’ont laissé les deux Guerres Mondiales sur notre territoire.

MEDIA +

Investissez-vous la fiction ?

Jérôme CAZA

Oui, à travers notre filiale My Fantasy dirigée par Antoine Piwnik. On rentre en coproduction (avec Darklight) d’un film de 90’ pour France.tv Slash. Ça s’appelle «iLOVE», une comédie romantique avec Bérengère Krief, réalisée par Marion Michau et Jacques Kluger. Pour le cinéma, nous allons lancer la pré-production du film d’animation «Eugène» d’Anaïs Caura, écrit par Joëlle Oosterlinck, qui a reçu l’été dernier, l’avance sur recettes du CNC.

MEDIA +

2P2L se diversifie-t-il plus que jamais ?

Jérôme CAZA

C’est exact ! D’ailleurs, au sein de nos locaux, nous accompagnons la structure YouBLive fondée par Florent Peiffer, qui s’est spécialisée dans le direct sur les réseaux sociaux avec une technologie ingénieuse et abordable. Nous nous inscrivons dans une évolution stratégique au cœur du numérique.

LES DIRIGEANTS

Jérôme CAZA

Président-Fondateur

COORDONNEES

67 boulevard du Général Martial Valin 75015 Paris

DATE DE CREATION

1998

PRODUCTIONS

«La Maison des Maternelles» (F2) ; «Wazup» (Gulli), «Chasseurs de légende» (Okoo),…