T. DE SAINT-MAURICE (Paris Podcast Festival) : «L’écoute de podcasts natifs concerne désormais 1/3 des Français de 18 à 64 ans»

85

Le Paris Podcast Festival revient du 14 au 17 octobre 2021 à la Gaïté Lyrique pour une 4ème édition. Le festival propose des rencontres, des sessions d’écoute en avant-première, des débats mais aussi des expériences auditives inédites. L’occasion pour média+ d’évoquer la programmation et la place du podcast en France avec Thibaut DE SAINT-MAURICE, Délégué général du Paris Podcast Festival.

media+

Quel est l’objectif du Paris Podcast Festival ?

Thibaut DE SAINT-MAURICE

Le Paris Podcast Festival, fondé en 2018 par l’association Les Écouteurs, hébergé et co-produit par La Gaîté Lyrique, est le premier festival entièrement dédié à tous les genres de podcasts natifs, et a pour vocation de rassembler chaque année, pendant 4 jours, tous les passionnés du podcast, et les curieux en soif de découvertes et de nouvelles rencontres, en croisant tous les genres et les formats. Cette année, la quatrième édition se tiendra du 14 au 17 octobre 2021. Événement grand public et rendez-vous annuel des professionnels du secteur, le Paris Podcast Festival cherche à décrypter les nouvelles tendances et à rassembler autour d’un phénomène médiatique devenu véritable pratique culturelle.

media+

Vous proposez une journée dédiée aux professionnels. Qu’en est-il ?

Thibaut DE SAINT-MAURICE

Jeudi 14 octobre, nous proposerons une journée réservée aux professionnels. Cette journée, inaugurée lors de la dernière édition, permet de s’intéresser au podcast comme outil stratégique des marques. Elle débutera par la présentation de l’étude HavasParis/CSA, «Les Français et le podcast natif». Nous en profiterons pour évoquer la monétisation des podcasts, notamment via la société Targetspot, mais aussi la présentation en avant-première d’AFP Audio Raw, la banque son de l’AFP.

media+

Comment évolue l’usage du podcast en France ?

Thibaut DE SAINT-MAURICE

Depuis sa création, le Paris Podcast Festival repose sur la conviction que l’engouement pour le podcast natif n’est pas un effet de mode, mais l’émergence d’une nouvelle pratique culturelle. Les Français confirment que le podcast est bel et bien devenu une pratique culturelle ancrée dans leur quotidien. La 3ème édition de l’étude CSA/HavasParis de 2021 observe ainsi une forte évolution des courbes d’écoute en deux ans, et ce, chez tous les publics : près de 10 points d’évolution sur l’ensemble du panel interrogé entre 2019 et 2021 (et sur un an, entre 2020 et 2021 : + 11 points chez les cadres, +6 points chez les moins de 35 ans, + 5 points dans les foyers avec enfant(s)). L’écoute de podcasts natifs concerne désormais 1/3 des Français de 18 à 64 ans. Enfin, 84% estiment que l’écoute de podcast les a déjà éclairés sur des sujets de société.

media+

Le festival passe de trois à quatre jours. Comment évolue votre budget ?

Thibaut DE SAINT-MAURICE

En 2019, nous sommes passés de 2 à 3 jours. Cette année, nous proposons un festival sur 4 jours. Le budget reste le même alors que les besoins évoluent. Pour cette édition, nous avons décidé de conserver une forme hybride en proposant une retransmission vidéo. Nous espérons revenir à une fréquentation équivalente à celle de 2019, soit 7.000 personnes.

media+

Réfléchissez-vous déjà à une cinquième édition ?

Thibaut DE SAINT-MAURICE

La logique est d’inscrire le festival dans la durée. Chaque année, nous essayons de nous améliorer, et de faire évoluer certains points. Quoi qu’il en soit, je souhaite que pour sa cinquième édition, Paris Podcast Festival bénéficie d’une résonnance même en dehors de Paris.