T. KHRIS (Albums) : «Contrôler un réseau social mondial devient aujourd’hui une arme politique que l’Europe n’a pas»

32

L’entrepreneur innovant Taïg Khris lance son nouveau réseau social Albums qui permet de partager ses photos et vidéos tout en protégeant sa vie privée. L’occasion pour média+ d’évoquer ce lancement avec Taïg KHRIS. 

media+ 

Quelle est la fonctionnalité d’Albums ? 

Taïg KHRIS 

La plupart de nos photos et vidéos restent sur nos smartphones et ne sont jamais vues par personne. Parce qu’elles sont trop privées, nous ne voulons pas les mettre en ligne et les applications de messagerie n’ont pas une navigation ergonomique pour le partage de photos et vidéos. Albums répond à cette envie de partage et de protection. Mon ambition est de créer l’application de référence pour partager nos photos et vidéos tout en protégeant nos données personnelles. Je lance Albums pour préserver la vie privée de millions de personnes et leur donner les outils appropriés pour enfin partager et contrôler les milliers de photos et vidéos qu’ils créent au quotidien. 

media+ 

Comment l’application protège-t-elle mieux les données des utilisateurs ? 

Taïg KHRIS 

Nous avons l’ambition de créer une des applications de photos et vidéos les plus sécurisées au monde, tout en offrant une grande simplicité et une très belle expérience utilisateur. Nous voulons être certains que la sécurité de notre app ne soit pas qu’un argument marketing, mais corresponde bien aux exigences d’organismes experts en sécurité. De ce fait, nous avons démarré un processus d’agrément auprès de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information. 

media+ 

Pourquoi est-ce important de créer une application made in Europe ? 

Taïg KHRIS 

L’Europe et spécialement la France ont besoin de créer des champions numériques, notamment dans le domaine des réseaux sociaux et de la communication entre personne. Je souhaite contribuer à l’émergence de services de communication qui pourront être utilisés partout dans le monde. Il faut se rendre à l’évidence, l’Europe a perdu la bataille sur les datas personnelles. Tous les plus grands réseaux sociaux sont américains, chinois ou russes. L’exemple de la suppression du compte Twitter de Donald Trump montre bien que contrôler un réseau social mondial devient aujourd’hui une arme politique que l’Europe n’a pas. Il est temps de créer nos propres réseaux sociaux européens et de contrôler notre avenir. 

media+ 

Comment va évoluer Albums ? 

Taïg KHRIS 

Évidemment, la version actuelle d’Albums est une Beta qui doit être encore énormément améliorée et sur laquelle nous espérons recevoir beaucoup de feedbacks de nos utilisateurs. Au fil des mois, nous allons ajouter des fonctionnalités et améliorer l’usage pour arriver à un produit répondant parfaitement aux attentes. Nous proposerons prochainement aux utilisateurs d’acheter de l’espace de stockage dans le Cloud d’Albums. Une fois le contenu synchronisé et stocké, les utilisateurs peuvent, s’ils le souhaitent, libérer et stocker de l’espace dans leurs smartphones en effaçant les photos et vidéos qui ont été sauvegardées. Il sera alors possible de stocker plusieurs dizaines de terabytes dans l’app. 

media+ 

Après Onoff Telecom, planchez-vous sur de nouveaux projets ? 

Taïg KHRIS 

En 2015, j’ai fondé Onoff Telecom, une application de seconds numéros, mais aussi un opérateur télécom innovant, et entièrement dématérialisé. Pour ce faire, j’ai levé 20 millions d’euros et déposé 4 brevets. Cette entité est aujourd’hui rentable avec un chiffre d’affaires en 2020 de plus de 10 millions d’euros. J’ai encore de nombreux projets en tête, comme la création de ma propre école, basée sur la liberté de penser, aller dans l’espace et tourner mon premier long-métrage que j’ai écrit il y a quelques années, et qui colle de plus en plus à l’actualité.