T. VIENNE (VIDEOCLUB Studio) : « On se revendique comme des artisans d’excellence au service d’industriels de la production »

437

«Scénariser le réel pour créer de nouveaux usages», telle est la raison d’être de VIDEOCLUB Studio, une nouvelle société de production co-fondée en 2021 par Timothée VIENNE, Producteur. Entretien.

MEDIA +

Quelle est l’origine de VIDEOCLUB Studio ?

Timothée VIENNE

Dans un contexte qui n’était pas anodin, en pleine période de Covid, je me suis interrogé sur mes envies de producteur. Après avoir réalisé un format, «home made», avec des interviews de personnalités de la télévision, la première pierre à l’édifice de la société a été posée avec la création d’un dérivé, «The Call», des interviews immersives de personnalités. Une trentaine d’épisodes a été produite pour le pôle digital de TF1, et le retour du format est actuellement en préparation. Ça nous a permis de lancer VIDEOCLUB Studio et de produire aujourd’hui pour tous médias et canaux confondus.

MEDIA +

Quelle est la promesse de la société ?

Timothée VIENNE

Une capacité à raconter des histoires et à affirmer une nouvelle signature en matière de storytelling. C’est ce que j’adore faire dans les documentaires ou les séries docs : on utilise des techniques issues de la fiction pour mettre en lumière les éléments clés d’une histoire et imaginer, en fonction du sujet, la narration qui aura le plus d’impact auprès du public. Notre singularité, c’est aussi un ADN multicanal et le pari de la création originale. Enfin, on se revendique comme des artisans d’excellence au service d’industriels de la production.

MEDIA +

Des artisans d’excellence pour des industriels de la production…

Timothée VIENNE

Oui, cela représente 25% de notre activité. On conjugue les talents pour faire de la production exécutive sur la base d’idées extérieures qu’on nous demande de piloter. C’est exactement ce qu’il s’est passé avec le documentaire «Jean-Luc Reichmann : un destin hors du commun» pour TF1 qui a été diffusé cet été et qui a cartonné (+ de 4 millions de téléspectateurs en cumulé). Jean-Louis Blot et Endemol sont venus nous chercher pour écrire et produire ce documentaire. Nous avons l’agilité, la force de création et de réalisation pour prendre en charge de telles productions pour des industriels de l’audiovisuel qui ont besoin de notre expertise sur ces sujets.

MEDIA +

Avez-vous monté une structure de production légère ?

Timothée VIENNE

J’ai commencé seul dans mon appartement. Ensuite, j’ai recruté une coordinatrice artistique et un directeur de production. Nous nous sommes développés rapidement. A ce jour, nous sommes 8 permanents et on s’installe dans des nouveaux locaux à Boulogne-Billancourt. On continue à croître tout en gardant une structure à taille humaine.

MEDIA +

Vous dites être en mesure de «scénariser le réel» ?

Timothée VIENNE

Oui, c’est une manière de s’emparer des sujets. De libérer les idées, les images et les talents pour tirer la quintessence d’un récit et inventer de nouvelles écritures. Parce que la forme est indissociable du fond et que sans maîtrise artistique, la puissance narrative n’est rien. C’est dans cet esprit que nous avons produit récemment une série de programmes courts, sponsorisée par Lidl qui s’appelle «Bleu(e)s et fier(e)s», des portraits de joueuses et joueurs de l’équipe de France de handball, diffusés sur TF1 et France TV. Actuellement, nous préparons un talk-show immersif avec des influenceurs aux commandes pour l’une des marques préférées des Français.

MEDIA +

Jeudi 24 novembre en 2ème partie de soirée, vous proposez sur M6, «Arnacœurs : quand la réalité dépasse la fiction». De quoi s’agit-il ?

Timothée VIENNE

C’est un documentaire de 60’ que M6 nous a demandé d’imaginer et qui sera diffusé juste après une fiction «L’homme de nos vies» primée au festival de La Rochelle. «Arnacœurs: quand la réalité dépasse la fiction» raconte trois histoires d’arnaqueurs. On rentre dans la tête d’escrocs nés des réseaux sociaux pour comprendre quelles sont leurs méthodes et pourquoi personne ne leur résiste.

MEDIA +

Quels sont vos projets ?

Timothée VIENNE

Nous avons des projets avec TF1, M6 et RMC Découverte notamment. Nous préparons également une série digitale autour du sport qui sera tournée en format vertical de 6X10’. On continue à creuser le sillon du documentaire parce c’est notre cœur de métier et à imaginer de nouveaux modèles de collaboration avec les marques.

LES DIRIGEANTS

Timothée VIENNE

Co-fondateur

COORDONNEES

42 bis, rue de l’Est Boulogne-Billancourt

DATE DE CREATION

2021

PRODUCTIONS

«Arnacoeur : quand la réalité dépasse la fiction» (M6) ; «Jean-Luc Reichmann : un destin hors du commun»