Les Tribunes de la Presse à Bordeaux du 24 au 26 novembre

346

Les jeunes, proies de Twitter et de Facebook? Pourquoi les ultra-riches rachètent-ils les journaux? Les intellectuels ont-ils encore du pouvoir? La 6ème édition des Tribunes de la Presse, organisées à Bordeaux du 24 au 26 novembre, se penchera sur le «pouvoir dans tous ses états». Cette édition «coïncidera avec l’élection d’un nouveau président aux Etats-Unis et l’amorce de la campagne présidentielle en France. D’où l’idée de faire du pouvoir, plus précisément des coulisses du pouvoir, le thème de cette nouvelle édition», expliquent les initiateurs de ces rencontres organisées au Théâtre national Bordeaux-Aquitaine (TNBA) en partenariat avec la région Nouvelle-Aquitaine. Au total, une douzaine de débats réunissant des journalistes, universitaires, écrivains, philosophes, lanceurs d’alerte, députés, français et étrangers, sont proposés pendant trois jours autour de la question du pouvoir et de ses coulisses, qu’il soit politique, économique, médiatique, religieux…Parmi les questions qui seront abordées: «La fatigue démocratique», «Qui détient le pouvoir d’informer aujourd’hui?», «A l’Elysée, la dictature des communicants?», la presse écrite, le journalisme d’investigation, les réseaux sociaux, le rôle des intellectuels, etc. L’ancienne ministre de la Justice, Christiane Taubira, interviendra comme «Grand Témoin», en partenariat avec Sciences-Po Bordeaux et le journal Sud Ouest, sur le thème: (Im)puissance d’un ministre? Une quinzaine de rencontres, au sein de l’école de journalisme de Bordeaux (IJBA), offrant un dialogue direct entre le public et un invité, sont également programmées.