Trois questions à… Gérald-Brice Viret directeur en charge de l’antenne et du marketing chez NRJ 12.

    131

    NRJ 12 débarque en Haute Définition sur la Free box et devient la première chaîne gratuite accessible en HD sur l’opérateur. Déjà en novembre 2006 NRJ 12 HD était lancé sur Neuf et sur Orange TV. Gérald-Brice Viret nous explique pourquoi NRJ 12 veut être à la pointe de la technologie.

    média+ : Comment est né le projet de la NRJ 12 HD ? Quel est son budget ?

    Gérald-Brice Viret : NRJ a toujours été à la pointe de la technologie, elle a été la première radio à diffuser ses programmes en stéréo dans les années 1980. NRJ 12 a été la première chaîne gratuite à diffuser des programmes en 16/9ème sur le câble et la TNT. Le passage en HD était évident, désormais beaucoup de programmes sont produits en HD comme par exemple les clips. Actuellement nous diffusons le concert live de Madonna lors de la tournée «confessions Tour», en HD. (Ndlr : La musique représente 45 % du temps de la grille de la chaîne, avec une diffusion essentiellement le matin et l’après-midi). Le budget de NRJ 12 HD est inclus dans le budget global de NRJ, c’est un petit surcoût, ce n’est pas énorme car désormais c’est la qualité des appareils comme les caméras qui font la différence.

    média+ : Pourquoi lancer maintenant NRJ 12 HD sur la Freebox, pour distancer vos concurrents directs ?

    Gérald-Brice Viret : C’est important d’être à la pointe de la technologie et c’est maintenant qu’il faut être présent sur ces questions. On demande désormais aux producteurs d’images de travailler en HD. Nous sommes très attentifs au son et à l’image. Aujourd’hui la qualité du son a explosé, on le voit avec les MP3 et les nouveaux casques audios. De plus en plus les gens sont sensibles à la qualité de l’image et du son. La qualité d’un programme se juge désormais à la qualité éditoriale mais également à sa qualité technique. Aujourd’hui on peut dire qu’en HD le concert live de Madonna à Londres, que nous diffusons, est «majestueux».

    média+ : Au moment où se développent les vidéos diffusées par le net, qui ont un succès fou, n’est-ce pas contradictoire de faire la pari de la qualité ? Est-ce une manière de se distinguer du net ?

    Gérald-Brice Viret : Les deux ne sont pas incompatibles. D’ailleurs nous avons une émission sur NRJ 12 «NRJ studio» qui diffuse le mercredi et le dimanche les meilleurs clips du net. C’est un tout, on peut apprécier d’aller au cinéma et apprécier les clips vidéos du Web. NRJ 12 a décidé de renforcer son positionnement généraliste, et propose en plus des séries et de la musique, trois émissions phares dont le journal people quotidien «VIP- Very Important Program» : NRJ 12 c’est «un tout» en Haute Définition.