Trois questions à… Gottfried Langenstein, président du Comité de Gérance d’Arte

    322

    Arte, première chaîne à avoir fait sa rentrée hier matin, présente ses nouveautés pour la saison 2008-2009. Rencontre avec Gottfried Langenstein, président du Comité de Gérance de la chaîne.

    média+ : Dans quel état d’esprit abordez-vous cette rentrée ?

    Gottfried Langenstein : Nous sommes plutôt confiants pour cette rentrée 2008. Nous avons tout fait pour renouveler l’image de la chaîne afin d’attirer un public plus jeune (en France la moyenne d’âge des personnes regardant Arte est de 58 ans contre 55 en Allemagne). Ce changement passe dans la forme par un nouvel habillage. Nous ne voulons plus être associés à cette image de «chaîne froide» qui nous colle encore à la peau. Les jeunes sont intéressés par nos programmes, à nous de les présenter de manière plus légère, tout en se diversifiant dans les supports de diffusion. Le 30 octobre sera une date historique pour Arte puisque c’est celle de l’ouverture du canal haute définition de la chaîne sur la TNT. Nous sommes par ailleurs très heureux d’avoir un budget 2009 en hausse de 11 millions d’euros, ce qui le porte à 233 millions d’euros.

    média+ : Quels sont les programmes phares de votre rentrée ?

    Gottfried Langenstein : Compte tenu du climat qui règne dans les médias en France avec la réforme de l’audiovisuel, Arte a misé sur l’innovation. Nous espérons que les programmes de la rentrée connaitront le même enthousiasme que ceux de cet été. Nous avons un nouveau magazine qui s’intitule «Philosophie» présenté par Raphaël Enthoven tous les dimanches à 13h00, à partir du 19 octobre. Nous aurons également des programmations exceptionnelles sur des thèmes variés comme «Les élections américaines» du 12 octobre au 5 novembre ou encore «Fête de la science 2008» du 17 au 23 novembre. Nous serons également très présents dans la fiction avec le téléfilm en deux parties «Les graines de la colère» (5 septembre à 21h00) mais aussi «La belle personne» (12 septembre 21h00) avec Louis Garrel et Lea Seydoux ou encore «Nés en 68» (24 octobre à 21h00) avec Laetitia Casta. Côté spectacle, la rentrée débute avec le jeu «Les grands dramaturges» ( du 7 au 20 septembre) où chaque téléspectateur peut voter pour son dramaturge préféré. La programmation des mardis soirs ne change pas. Le programme «Théma» sera toujours au rendez-vous. Petites améliorations sur le concept: chaque deuxième mardi du mois Daniel Leconte proposera deux films et un débat sur un sujet de société. Le cinéma aura également sa part d’antenne avec notamment «La vie des autres», «Lost in translation» et «8 mile».

    média+ : Quelles sont les nouveautés sur les autres supports ?

    Gottfried Langenstein : Le 30 octobre Arte HD sera visible sur le multiplex R4 ce qui en fera la chaîne de TNT HD la plus accessible. Pour la TMP, nous avons été choisi par le gouvernement pour être l’une des trois chaînes publiques. Nous espérons un début de diffusion avant le printemps 2009. Enfin sur Internet, «Arte +7» a permis à la chaîne d’enregistrer depuis janvier 2008 4,7 millions de téléchargements. C’est vraiment un succès. Et nous comptons bien ne pas nous arrêter là en créant de nouveaux concepts qui allient le support TV et Internet comme avec «Gaza-Sderot», un web-documentaire original mis en ligne dès le 15 octobre prochain. Nous coproduisons également des sorties en salle comme «Le silence de Lorna» (frère Dardenne, sortie le 27 août). Sans compter que le 5 septembre débutera notre projet «24H Berlin» un documentaire de 24 heures sur la vie des Berlinois qui sera diffusé un an plus tard, 20 ans après la chute du mur de Berlin.