Trois questions à… Jean-Paul Baudecroux, P.-D.G. d’NRJ Group et Christophe Sabot, Directeur délégué en charge des médias musicaux du groupe NRJ

    217

    Le chiffre d’affaires du groupe NRJ a affiché un fort recul au premier semestre 2008 (172,3 millions d’euros contre 187,9 millions d’euros en 2007, soit une baisse de 8,3%) notamment en raison de la morosité du marché publicitaire en radio. En revanche, les activités de télévision sont en forte progression. Lors de la conférence de presse de rentrée du groupe lundi matin , Jean-Paul Baudecroux, P.-D.G. d’NRJ group et Christophe Sabot, Directeur délégué en charge des médias musicaux du groupe NRJ, de l’entertainment et de l’Internet, ont présenté leurs objectifs pour cette rentrée 2008-2009.

    média+ : Dans quel état d’esprit le groupe NRJ entame t-il cette rentrée 2008 ?

    Jean-Paul Baudecroux : La rentrée du groupe NRJ est placée sous les signes de l’offensive et de la reconquête. Note objectif est simple: reprendre la tête du classement des radios, devant RTL. Pour preuve, outre un certain nombre de changements dans nos matinales par exemple, notre filiale Entertainment produit une nouvelle comédie musicale, «Cléopâtre», qui je l’espère connaîtra au moins un succès égale au «Roi Soleil». Nos chaînes de télévision devraient également continuer leurs bonnes performances notamment comme NRJ Paris qui est un vrai succès sur la TNT. D’autre part, nos 30 web radios et web TV nous prouvent que l’Internet, tout comme le mobile d’ailleurs, nous donne de multiples possibilités d’extension de nos marques et de nos contenus aux côtés des antennes prémium. Mais c’est également la possibilité d’offrir à notre public une version personnalisable de nos contenus qu’ils soient on Air, on Line ou on Demand.

    média+ : Au vu des résultats en baisse du groupe, quels sont vos objectifs pour la rentrée 2008-2009 ?

    Christophe Sabot : Cette rentrée 2008-20009 est vraiment très attendue. Nous avons effectué un bilan de nos différentes radios cet été afin de tout remettre à plat. Je n’ai pas vraiment d’objectif, si ce n’est celui de la croissance. Il faut être conscient que le marché d’hier n’est plus celui d’aujourd’hui. Nous ne changeons pas tout et nous ne renions rien. J’ai juste voulu plus de cohérence et de créativité.

    média+ : Quelles sont les grandes nouveautés des chaînes du groupe ?

    Christophe Sabot : Les principales nouveautés sur NRJ sont un «6/9» tout nouveau avec Kash, Florian et Mustapha, qui est suivi de 9h00 à 13h00 de l’émission «Albert». L’émission de Mikl «Sans Interdit» (21h00-00h00) changera légèrement sa ligne éditoriale afin de faire évoluer cette libre antenne. Le week-end de 12h00 à 18h00 Bertrand Amar sera à l’antenne. Autre chantier du groupe: Chérie FM. En effet, la radio ne délivrait plus sa promesse, à savoir «Vos plus belles émotions». Alors nous avons entrepris un vaste réaménagement de l’antenne afin que les femmes s’y sentent vraiment bien. C’est pourquoi nous avons deux grandes nouveautés: la matinale avec Frédéric Ferrer et le 22h00-00h00 avec Isabelle Bres pour l’émission «Love Confessions». Sur Nostalgie et Rire et chansons, les antennes fonctionnent très bien. Sur cette dernière, il sera possible entre autres de découvrir de nouvelles impostures inédites de Jean-Yves La fesse. C’est vraiment la seule antenne qui vous garantit du rire toutes les 3 minutes !