Trois questions à … John Truby, théoricien américain du scénario, script doctor et consultant pour les plus grands studios (HBO, Fox, Disney, BBC, RAI, Sony Pictures…)

    246

    Pendant trois jours, les 10, 11 et 12 avril, John Truby, script doctor et consultant pour les plus grands studios (HBO, Fox, Disney, BBC, RAI, Sony Pictures…) présentera lors du Master Class «Anatomie du scénario», les méthodes inédites sur la dramaturgie. Rencontre prise avec ce grand scénariste avant l’événement pour dresser un état des lieux de la fiction.

    média+ : D’après vous, comment se construit un bon scénario?

    John Truby : Jusqu’à présent, les scénaristes en herbe du monde entier essaient d’écrire avec une approche assez datée qu’on appelle la structure en 3 actes. C’est une méthode qui, malheureusement, ne fonctionne pas. Elle peut s’avérer utile pour donner confiance aux débutants et leur permettre d’écrire leurs 120 premières pages mais c’est à peu près tout. Je crois vraiment que tout auteur peut réussir un bon scénario juste en commençant par se débarrasser de cette théorie usée qu’est la structure en 3 actes et en adoptant des techniques professionnelles adaptées, qui l’aideront à développer son idée de départ. Lors de mon séminaire le Master Class qui se déroulera les 10, 11 et 12 avril, j’aborderai les différentes questions liées à l’écriture d’un bon scénario.

    média+ : Pour vous, quels outils permettront à la fiction française de se développer ?

    John Truby : Le cinéma étant fondé sur le «Cut», qui permet en moins d’une seconde de passer d‘un personnage à l’autre ou d’une action à l’autre, l’écriture de scénario c’est d’abord ce que j’appellerais de «l’histoire pure». Il n’y a pas de remplissage possible et les auteurs confirmés sont avant tout d’excellents raconteurs d’histoires, ils savent tous que l’histoire pure se développe en premier lieu au niveau de la structure. Lors de mon séminaire «Anatomie du scénario», je mets à jour des centaines de techniques, des outils qui aideront les auteurs français à devenir de bons raconteurs d’histoires. Ce cours explique comment maîtriser chacune de ces grandes questions mais aussi comment les lier ensemble pour que le résultat final soit meilleur que la somme des parties.

    média+ : Les fictions américaines rencontrent un grand succès auprès des Français. Quels en sont ses points forts?

    Laurence Bachman : Les fictions américaines ont un niveau élevé de professionnalisme que ce soit au niveau de la production ou des acteurs. Mais la clé de ce succès mondial se trouve dans la construction des intrigues. La TV américaine est dirigée par les auteurs, et c’est la raison pour laquelle ce qui s’écrit de mieux en ce moment se trouve à la télévision. Les meilleures séries TV actuelles sont conçues pour dépasser une contradiction fondamentale de départ: chaque épisode doit avoir un intense impact dramatique, et en même temps la série doit pouvoir générer des épisodes pour au moins cinq ans. Le troisième jour du séminaire, j’explique en détail comment sont construites les séries américaines actuelles.