Trois questions à… Stephan Paris, président de Radio Néo

    120

    Cinq ans après sa création, Radio Néo poursuit son objectif de «libérateur de jeunes talents». Grâce à son marathon artistique et radiophonique de 24 heures de live en direct mardi dernier, Stephan Paris entend bien accroître la crédibilité de cette radio starter et ainsi lui permettre d’émettre 24 heures sur 24.

    média + : Dans quelles conditions s’est créée Radio Néo ?

    Stéphan Paris : Il y a six ans, la fréquence 95.2 venait de se libérer, nous avions l’idée, Eric Baptiste, l’actuel vice-président, et moi-même de créer un projet novateur et audacieux, en proposant une programmation musicale 100% nouveaux talents français et francophones. Nous avons été choisis parmi une centaine de candidats. Nous émettons actuellement de 7h00 à 14h00 et de 19h00 à 23h00 sur Paris et la région parisienne. Aujourd’hui, nous avons réussi à lui créer une véritable identité et proposer aux auditeurs le choix et la nouveauté artistiques.

    média + : Comment repérez-vous les nouveaux talents ?

    Stéfan Paris : Pour nous, un nouveau talent est un artiste qui n’a pas eu de disque d’or. Au niveau des styles musicaux, nous nous sommes fixés des limites, à savoir très peu de r’n’b et de hip hop, car ces styles sont déjà largement représentés, nous n’avons pas de musique classique ni de jazz, pour le reste, nous ne nous interdisons rien. Trois personnes se chargent de l’écoute des albums, et nous avons également une sélection qui se fait sur myspace. Nous diffusons 20% d’albums autoproduits, 20% issus des majors et 60 des labels indépendants. Notre idée de départ était d’être une radio starter. Il y a des recettes qui fonctionnent, comme travailler sur la diversité de l’artiste, de l’accompagner le plus loin possible et de les exposer au maximum.

    media + : Quel a été le but de l’opération de 24 heures de live de mardi dernier ?

    Stéphan Paris : Nous voulions prouver à travers cet événement que nous nous sommes professionnalisés. Nous avons également recueilli plus de 3 000 signatures, dont celles de nombreux artistes comme Mathieu Chédid, Jean-Jacques Goldman ou encore Cali, que nous transmettrons au CSA lors de notre demande de fréquence 24 heures sur 24 dans le cadre du «plan FM 2006». Plus de 50 artistes que Radio Néo a soutenus, ont répondu présents, parmi lesquels Pauline Croze, Sanseverino, Anis, les Wampas et Wax Taylor et bien d’autres. Nous voulions ainsi souligner le soutien des artistes, des professionnels de la filière musicale et des auditeurs pour l’obtention de cette fréquence.