TV locales: 34 chaînes en métropole, avec des programmes «de qualité» (CSA)

    190

    Il y a aujourd’hui 34 télévisions locales en France métropolitaine, qui ont une programmation «de qualité», indique le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) dans un dossier publié sur son site Internet. Selon le Conseil, la France qui accusait un retard dans ce domaine par rapport à ses voisins européens, est en train de le rattraper. De 2006 à 2009, le nombre de télévisions locales diffusées par voie hertzienne terrestre analogique est passé de 12 à 27. Par ailleurs, sept chaînes locales de la télévision numérique terrestre (TNT) gratuite ont été autorisées en Ile-de-France. De nouvelles chaînes sont en préparation à la suite de cinq vagues d’appels à candidatures lancées entre le 6 novembre 2007 et le 18 mars 2008 pour 26 zones géographiques. Depuis le 8 juillet 2008, 17 projets ont été sélectionnés et deux autorisations ont été délivrées, l’une à A-Télé, à Strasbourg et Mulhouse, l’autre à TL7 Horizon numérique à Saint-Etienne. Selon le Conseil supérieur de l’audiovisuel, en raison de contraintes budgétaires, les télévisions locales ont d’abord investi dans les programmes de flux (journaux, émissions de plateau, magazines thématiques locaux), mais la part de programmes de stock (fictions, documentaires…) tend à augmenter. De nouvelles émissions sont apparues, souvent reprises par plusieurs chaînes voisines. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel souligne un développement des échanges de programmes et de mise en commun des moyens de production, d’où un élargissement du choix proposé au téléspectateur. Ces évolutions se sont confirmées en 2008. Le Conseil souligne cependant que la multiplication de chaînes locales pose la question de la «viabilité financière» de ces chaînes.