TVOD/ SVOD : les contenus télévisuels européens représentent respectivement 24% et 19%

127

L’Observatoire européen de l’audiovisuel a publié un nouveau rapport sur l’origine des contenus télévisuels dans les catalogues de VOD en Europe. En effte, au vu de l’augmentation de la consommation de contenus télévisuels sur les services de VOD, l’Observatoire européen de l’audiovisuel, qui fait partie du Conseil de l’Europe à Strasbourg, et la DG Connect de la Commission européenne ont décidé d’entreprendre un nouveau rapport inédit sur les origines des contenus télévisuels dans les catalogues de VOD au sein de l’UE. Intitulé The Origin of TV content in VOD catalogues (édition 2018), ce nouveau rapport a été réalisé par Christian Grece et Marta Jimenez Pumares, tous deux analystes au sein du département Informations sur les marchés de l’Observatoire. Le rapport couvre 61 catalogues VOD de divers pays, dont 29 services/catalogues de VOD nationaux et 32 services/catalogues multinationaux. Il ressort de ce rapport que sur l’ensemble des épisodes proposés dans les catalogues de TVOD et de SVOD, les contenus télévisuels européens représentent respectivement 24% et 19%. Les épisodes de séries télévisées nationales constituent la majorité (62%) des épisodes TV européens sur les services de VOD à l’acte (TVOD) et représentent une minorité, soit 32%, des épisodes européens sur les services de VOD sur abonnement (SVOD). Alors que les Etats-Unis sont le principal pays d’origine des contenus télévisuels disponibles en TVOD et SVOD, les contenus ne provenant ni de l’UE ni des Etats-Unis représentent une part importante des contenus TV disponibles en SVOD. Les titres et épisodes non européens et non américains disponibles en SVOD sont plus nombreux que les titres/épisodes européens. Le rapport montre que les services nationaux proposent davantage de titres télévisuels européens. En moyenne, les services nationaux de TVOD et SVOD proposent une part de titres TV de l’UE plus importante (respectivement 45% et 46%) que les services de TVOD et SVOD multinationaux (respectivement 31% et 25%). Parmi les contenus télévisuels de l’UE, la part de contenus nationaux qu’ils proposent est également plus élevée. A noter aussi que les contenus TV internationaux sont proportionnellement plus importants sur les services SVOD que les titres UE. Alors que les Etats-Unis sont le principal pays d’origine des contenus télévisuels disponibles en TVOD et SVOD, les contenus ne provenant ni de l’UE ni des Etats-Unis représentent une part importante des contenus TV disponibles en SVOD. Les titres et épisodes non européens et non américains disponibles en SVOD sont plus nombreux que les titres/épisodes européens. Pour ce qui est des titres TV de l’UE, les cinq principaux pays producteurs de l’UE représentent plus de 84% de la SVOD et 90% de la TVOD. Les cinq principaux pays producteurs de l’UE représentent 91,2% de l’ensemble des titres TV de l’UE diffusés sur les services de TVOD (Royaume-Uni, Allemagne, France, Suède et Danemark) et 84,1% des titres sur les services de SVOD (Royaume-Uni, France, Espagne, Suède et Allemagne). Enfin, les titres de l’UE circulent moins que les titres TV d’autres régions de production. Si l’on considère les titres individuels, la part de contenus TV de l’UE est plus élevée (53% de tous les titres individuels en TVOD et 40% en SVOD) que si l’on prend en compte le nombre de catalogues dans lesquels ils sont présents. Toutefois, en moyenne, un titre TV européen donné est disponible dans moins de pays (3,3 en SVOD et 1,2 en TVOD) qu’un titre donné provenant des Etats-Unis (respectivement 5,8 et 2,1). Les titres ne provenant ni de l’UE ni des Etats-Unis circulent également mieux que les titres UE.