S. TREINER (France Culture) : «Nous souhaitons devenir le premier média audiovisuel et numérique sur la culture et le savoir, toutes générations confondues»

457

Depuis le 1er juillet et jusqu’au 25 août, France Culture déploie sa grille d’été. L’été pour France Culture représente l’occasion d’offrir des programmes qui se veulent exceptionnels et atypiques pour les auditeurs. La grille est aussi marquée par l’arrivée de nouvelles personnalités au micro comme Jacques Attali ou encore Erik Orsenna. L’occasion pour média+ de faire le point avec Sandrine TREINER, Directrice de France Culture.

MEDIA +

Que nous réserve la grille d’été de France Culture ?

SANDRINE TREINER

Cet été, du 1er juillet au 25 août, France Culture offrira des programmes exceptionnels et atypiques à nos auditeurs, sur des formats longs, originaux, mais aussi des séries thématiques avec de grandes signatures comme Erik Orsenna proposera un récit autour de Beaumarchais ou Jacques Attali qui explore le monde de 2037 «dans 18 ans». Il y aura aussi, entre autres, le journal d’expédition «Un été en Antarctique» de Nicolas Martin, producteur de «La Méthode scientifique», une grande série de Philippe Vasset et Pierre Gastineau sur le monde des espions «Conversations secrètes» ou encore, Fabrice Midal qui proposera «3 minutes de philosophie pour redevenir humain». En somme: beaucoup de fantaisie et de sérieux, beaucoup de savoir et de saveurs sur France Culture.

MEDIA +

Vous reconduisez de nombreux programmes de la grille d’été 2018 comme «Les Grandes Traversées» et «Les Masterclasses». Pourquoi ce choix ?

SANDRINE TREINER

Parce que ce sont des moments de radio exceptionnels que France Culture est l’un des rares médias à pouvoir proposer. Et parce que l’été est une période propice à ce type d’immersions documentaires dans les portraits ou les entretiens. «Les Grandes traversées», ce sont dix heures hebdomadaires dédiées à de grandes figures :  Virginia Woolf, Louis-Ferdinand Céline, Walt Disney ou encore Marcel Proust à travers le témoignage de sa servante dévouée Céleste Albaret. «Les Masterclasses», dont nous diffusons la 3ème saison, sont quant à elles, à chaque fois des moments uniques, dans les arcanes de la création avec 40 des plus grands artistes contemporains.

MEDIA +

De nouvelles personnalités et voix arrivent au micro de France Culture cet été …

SANDRINE TREINER

Nous avons des fidèles sur nos grilles d’été que nous nous réjouissons de retrouver comme Jacques Attali qui avait proposé une série sur l’alimentation l’année dernière et qui, cet été, regardera le monde en 2037 mais aussi Fabrice Midal qui après avoir exploré la figure de Narcisse, nous livrera un petit précis de philosophie quotidienne. Nouveau venu cet été, Erik Orsenna pour sa réjouissante série sur Beaumarchais où il fait le portrait d’un homme libre, d’un aventurier aux mille vies. Mais nous aurons également le plaisir d’écouter les cours d’Antoine Compagnon du Collège de France sur Marcel Proust et d’entendre les producteurs habituels de France Culture dans de nouveaux formats comme Olivia Gesbert dans les «Matins d’été» à qui Benoît Bouscarel, rédacteur en chef des weekends de France Culture, succèdera avant le retour de Guillaume Erner le 22 août.

MEDIA +

La grille d’été de France culture est riche en contenus. Avez-vous été soumise à des contraintes budgétaires ?

SANDRINE TREINER

On m’a déjà demandé de faire des économies par le passé. A l’heure actuelle, ce que l’on me demande, c’est de contribuer au plan stratégique de la maison qui cherche à développer notre offre numérique.

MEDIA +

Le podcast et le numérique font partie intégrante du média radio. Comment prenez-vous en compte cela ?

SANDRINE TREINER

Sur 100 minutes, 23 sont écoutées en numérique pour France Culture. Cela signifie que nous avons su nous adapter aux nouveaux usages d’écoute de la radio avec la mobilité, les podcasts natifs et first, mais aussi inventer une façon de proposer nos contenus sur les réseaux sociaux. Cela fait que, en hertzien ou en numérique, nous continuons de gagner des auditeurs, y compris chez les jeunes générations qui ont généralement déserté la radio. France Culture a notamment été la première chaine de Radio France à lancer les podcasts natifs. France Culture est un producteur de programmes variés, experts mais aussi une bibliothèque vivante d’archives et de documents.

MEDIA +

Quid de la grille de rentrée ?

SANDRINE TREINER

La feuille de route est claire : devenir le premier média audiovisuel et numérique sur la culture et le savoir, toutes générations confondues. Et pour cela nous avons une équipe qui gagne et qui a des envies et des ambitions : c’est enthousiasmant ! Ainsi Emmanuel Laurentin, qui avait envie de retourner au journalisme, quitte «La Fabrique de l’histoire», pour animer une nouvelle émission de débat d’idées sur l’actualité de 18h20 à 19h00. Quant à Hervé Gardette, il rejoint la matinale de Guillaume Erner pour parler de la transition écologique sous tous ses aspects. Et nous continuons à travailler sur la rentrée, la grille n’est pas encore terminée.