UFC-Que choisir «sceptique» devant les promesses de Noos Numéricâble

    146

    L’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir s’est déclaré «sceptique» devant les promesses faites mercredi par le câblo-opérateur Noos Numéricâble pour tenter de calmer la fronde de ses abonnés, selon un communiqué publié jeudi. «Les déboires des abonnés au câble ne sont que les derniers en date d’une longue série de difficultés rencontrées par les clients aux fournisseurs d’accès à Internet», note l’association qui souligne que «nombreux sont les consommateurs qui n’ont pas ou qui n’ont que partiellement le service promis par leur opérateur ADSL».
    Aussi, faute de pouvoir lancer des actions de groupe comme l’aurait permis la loi sur la consommation qui n’a jamais été votée, UFC-Que Choisir propose désormais sur son site (www.quechoisir.org) d’accompagner les consommateurs dans leurs démarches auprès de la justice. L’association met à disposition un kit d’explication et des modèles d’actes qui permettront aux plaignants de saisir facilement le juge. Ces démarches ne concernent pas seulement Noos Numéricâble mais l’ensemble des fournisseurs d’accès internet. «Les consommateurs ne doivent pas rester inactifs, dans l’expectative, et attendre encore une indispensable amélioration des pratiques, promise, mais encore largement hypothétique», conseille l’association. Placé sous surveillance par la Direction de la concurrence, Noos Numéricâble a annoncé mercredi la mise en place d’un plan d’action, au terme duquel toutes les réclamations devraient être traitées d’ici «fin mars», notamment.