Un jeune tandem prend les rênes du média Bondy Blog

149

Un jeune tandem pour «poursuivre l’expérience» d’un média qui «raconte les quartiers populaires»: Latifa Oulkhouir, 29 ans, et IlyesRamdani, 23 ans, ont pris les rênes du Bondy Blog, média né en 2005 de l’embrasement des banlieues.Originaires de banlieue parisienne, la nouvelle directrice et le nouveau rédacteur en chef ont tous deux été formés à l’«école» Bondy Blog, où ils ont écrit leurs premiers articles. Elle est ensuite devenue juriste, lui journaliste sportif, après un passage par le Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris et à la rédaction d’Eurosport. Ils ont succédé le 1er janvier à Nassira El Moaddem, à la tête pendant deux ans du site fondé en 2005 par des journalistes suisses désireux de couvrir à la racine les révoltes ayant suivi la mort de deux adolescents, Zyed Benna et Bouna Traoré, dans un transformateur électrique à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). L’ex-directrice, journaliste passée par Canal+ et France 2, s’était donné pour mission de professionnaliser le Bondy Blog, doté d’une rédaction quasiment bénévole (deux salariés, une vingtaine de contributeurs payés à la pige), et de transformer son modèle économique (associatif) pour en faire un «média d’adhésion». Une campagne de collecte en ligne avait été lancée au printemps dernier, en même temps qu’un nouveau site, qui accueillait alors 150.000 visiteurs uniques par mois. L’objectif était de récolter 200.000 euros pour enrichir les contenus éditoriaux, s’équiper en matériel, voire recruter des journalistes. Le média reste aujourd’hui encore une association, subventionnée par le Commissariat général à l’Egalité des territoires (CGET). «La question du modèle économique se pose encore», admet Latifa Oulkhouir. «Chaque fin d’année, on se demande si ça peut repartir. On s’est dit qu’on ne pouvait pas le laisser mourir, surtout dans le paysage médiatique, social et politique actuel», dit IlyesRamdani, qui veut travailler sur de «nouvelles formes de narration» (vidéo, podcast…). Les nouveaux patrons du Bondy Blog disent avant tout vouloir s’atteler à la «poursuite» de ce «qui reste une expérience»: «raconter la banlieue», «depuis la banlieue». Mais aussi être davantage lu par «les habitants des quartiers populaires auprès desquels le Bondy Blog n’est pas assez audible», selon le rédacteur en chef. Le budget annuel du Bondy Blog était de 114.000 euros en 2017.