Un journaliste de la BBC disparu à Gaza: manifestation devant la BBC à Londres

    216

    Près de 200 personnes se sont rassemblées lundi après-midi devant le siège de BBC World Service à Aldwych, dans le centre de Londres, pour demander la libération du correspondant de la radio-télévision publique disparu à Gaza depuis le 12 mars. Lors de ce rassemblement, qui a réuni 200 personnes selon les estimations de la BBC, le directeur général adjoint de la radio-télévision publique, Marc Byford a une nouvelle fois appelé à la libération du journaliste Alan Johnston, 44 ans. Puis une minute de silence a été observée devant l’entrée du bâtiment, encadrée par deux portraits grand format du journaliste. Alan Johnston a été enlevé par des hommes armés dans la bande de Gaza le 12 mars, selon des sources sécuritaires palestiniennes. La BBC, qui n’a pas eu de contact avec lui depuis cette date, considère qu’il a été enlevé, mais aucune revendication n’a jamais été formulée. Trois cents personnalités de la presse britannique ont demandé lundi sa «libération immédiate» dans un appel publié sur une pleine page du quotidien The Guardian (centre gauche). Par ailleurs, en signe de solidarité, les journalistes palestiniens ont débuté lundi une grève de trois jours dans la bande de Gaza et en Cisjordanie.