V. GIRET/ C. MREJEN (Médias en Seine) : « Il s’agira d’une journée d’échanges avec nos audiences»

280

Les Echos et franceinfo sont à l’origine d’un tout nouveau festival : «Médias en Seine», le 1er festival des médias de demain. Celui-ci se tiendra le jeudi 22 novembre. L’occasion pour média+ de rencontrer Vincent GIRET, Directeur de franceinfo et Corinne Mrejen, Directrice Générale du pôle monétisation et nouveau territoire de croissance des Echos.

media+

Comment va se dérouler ce 1er festival «Médias en Seine» ?

Vincent GIRET

«Médias en Seine» se tiendra le jeudi 22 novembre. Ce sera une journée d’échanges, de débats, d’expériences et de rencontres avec le public et notre audience au sein de Radio France, des Echos et de France TV. Il y aura près de 150 speakers, de nombreuses animations et 15 expériences immersives autour d’innovations. De plus, nous allons installer un dispositif via Twitter pour partager les expériences et une grande partie des conférences sera filmée et mise en ligne sur le site mediasenseine.com.

media+

Quelle est l’ambition de ce nouveau festival «Média en Seine» ?

Corinne Mrejen

«Médias en Seine», initié par Les Echos et franceinfo, a pour ambition d’être au cœur de la transformation des médias. Nous avons voulu ouvrir à tous la question de l’avenir des médias à l’heure des fake news et des plateformes. Ensemble, nous avons conçu un tout nouveau projet : le 1er festival des médias de demain. Sa vocation est de réunir tous ceux qui veulent participer à la construction du futur des medias, grand public comme professionnels. De nombreux acteurs seront présents : CNN, The Guardian, Le Parisien, Google, TF1, M6, Spicee, Netflix, PSA ou encore Publicis mais aussi la SCAM ou encore le CSA.

media+

Avez-vous envisagé une deuxième édition de ce festival ?

Corinne Mrejen

Nous souhaitons avec certitude et enthousiasme inscrire ce festival dans le temps. La première année est la plus difficile car tout est à construire. Nous avons commencé les discussions au printemps dernier. Nous avons comme objectif de renouveler cet événement tous les ans. Il est important de réunir tous les acteurs, qu’ils soient privés ou publics, nationaux ou internationaux, pour avoir des idées novatrices, mais aussi pour s’inspirer des transformations déjà produites.

media+

Comment voyez-vous la transformation des médias ?

Corinne Mrejen

La transformation principale est liée aux usages. Le numérique a évidemment joué un rôle clé. L’information n’est ni consommée ni produite de la même manière. Chacun d’entre nous produit de l’information. Ce n’est pas forcément négatif mais c’est une autre façon d’envisager l’info. De nouveaux acteurs se sont imposés très rapidement, d’autres ont disparu. Cela a mécaniquement un impact sur le modèle de ceux dont c’est le métier historique.