V. GRYNBAUM – S. LATOUI (Mediawan Thematics) : « Nos 17 chaînes thématiques doivent rester référentes sur leur segment.

24

Mediawan lance une nouvelle offre SVOD «Kitchen Mania», entièrement dédiée à la cuisine et disponible sur Amazon Prime Video. Une proposition éditoriale qui vient enrichir l’offre de la plateforme Amazon sur laquelle les abonnés peuvent déjà retrouver 10 chaînes Mediawan Thematics (Automoto La Chaîne, Action Max, Crime District, Chasse & Pêche, Golf Channel, Toute L’Histoire, Mangas, AB1, Science & Vie TV et Mon Science & Vie Junior). A cette occasion, média+ s’est entretenu avec Vincent GRYNBAUM & Sonia LATOUI, respectivement Directeur général et Directrice générale adjointe de Mediawan Thematics.

MEDIA +

Dans quelle mesure Mediawan Thematics accentue-t-il son déploiement sur la SVOD ?

VINCENT GRYNBAUM 

Notre stratégie a toujours consisté à capitaliser sur notre savoir-faire en linéaire pour ensuite l’étendre au non linéaire. A cet égard, on se repose sur trois piliers. Le 1er est notre capacité à dénicher les meilleurs contenus pour nos verticales et à les acheter au bon prix. Le 2ème pilier consiste à assurer un travail d’éditorialisation des chaînes au plus proche des attentes de nos téléspectateurs, et à mettre au service de nos produits notre expertise de ces contenus affinitaires, et notre capacité à communiquer sur les bons canaux. Ces deux dimensions nous permettent de capter et de fidéliser nos cibles. Enfin, le 3ème pilier est de garantir le fonctionnement technique pour diffuser les contenus à la fois de façon linéaire et non linéaire vers l’ensemble des plateformes. Souvent non exclusifs, nos chaînes et contenus sont distribués auprès de tous les opérateurs et partenaires. Ils sont facilement accessibles partout. Notre démarche a été de développer pour chacune des chaînes thématiques, une offre à la demande. Nos antennes sont de magnifiques vitrines tandis que les offres non linéaires sont le magasin dans lequel les contenus sont proposés. Notre seconde démarche est de développer, au coup par coup, des offres de niche uniquement non linéaires comme Kitchen Mania.

MEDIA +

Kitchen Mania vient donc enrichir la dizaine de chaînes Mediawan Thematics déjà disponible sur Amazon ?

SONIA LATOUI 

C’est exact ! Il s’agit d’une proposition thématique qui nous semblait intéressante d’occuper sur le marché français. Alors que la France s’illustre sur le terrain culinaire, il n’y avait plus d’offres sérieuses et bien construites dans ce domaine. Le thème de la cuisine est très en vogue ces derniers temps puisque les gens redécouvrent le plaisir de cuisiner. Nous avons décidé de proposer un service SVOD dédié en ayant l’ambition de devenir la référence de la thématique. En prenant en compte les différentes tendances, nous avons constitué une sélection de programmes inédits comme la dernière saison du programme de Jamie Oliver: recette de famille» (20X30’). Nous avons aussi choisi des formats phares sur le marché de la cuisine des portraits de chefs (Alain Ducasse, Régis Marcon, Michel Guérard, par exemple), des recettes originales et des séries documentaires sur le thème du barbecue «Tom Kerridge Barbecues» (10X26’).

MEDIA +

Y’a-t-il d’autres thématiques que vous souhaiteriez décliner en SVOD?

SONIA LATOUI 

Oui, d’autres projets sont à l’étude autour de la thématique «cinéma». Ils devraient voir le jour d’ici la fin de l’année.

MEDIA +

Comment se consomment aujourd’hui les chaînes thématiques?

VINCENT GRYNBAUM 

Ça dépend des interfaces, des opérateurs et du profil du spectateur. En général, 1/3 des personnes ne regardent que du linéaire car ils ont l’habitude de leurs usages et ne sont pas encore très aguerris avec les nouvelles offres. Un autre tiers aime être orienté et guidé à travers une vitrine linéaire tout en consommant à la demande. Enfin, le dernier tiers ne consomme qu’en non linéaire. En France, nous observons une appétence plus significative que sur d’autres marchés pour le linéaire. A l’image de Netflix qui a déployé une fonctionnalité de programmation en playlist, spécifiquement sur le marché français. Nous avons aussi découvert avec Amazon Prime Video Channels, que la consommation du linéaire dans nos offres était loin d’être négligeable. Les deux usages sont très vertueux et complémentaires.

MEDIA +

Quel premier bilan dressez-vous de Explore avec AppleTV ?

VINCENT GRYNBAUM

En novembre 2019, nous avons entamé une réflexion commune avec Apple sur le développement de nouvelles offres en plein lancement de AppleTV+. Ensemble, nous avons construit un projet sur-mesure qui propose plus de 500 heures de documentaires disponibles à la demande, sur différentes thématiques. Il s’agit de documentaires sociétaux, urbains, en lien avec l’actualité, qui s’inscrivent donc pleinement dans la nouvelle tendance du genre documentaire plus porteur d’histoires et de rencontres. Le premier bilan est clair, nous touchons aujourd’hui une nouvelle cible, beaucoup plus jeune.

MEDIA +

Les offres thématiques reposent généralement sur des contenus existants. Quid des programmes originaux ?

SONIA LATOUI 

Avec les producteurs du groupe Mediawan, nous avons trouvé des synergies pour des coproductions. Trois à quatre documentaires originaux verront d’ailleurs le jour prochainement sur Explore. On conserve aussi notre savoir-faire de préachat de sourcing des contenus qu’on achète régulièrement sur le marché. On fait preuve d’anticipation pour bien marketer les offres, tout en conservant une vraie souplesse pour lancer des programmes rapidement.

MEDIA +

Dans le Top 4 des chaînes qui performent le plus : RTL9, AB1, Action et Automoto. Qu’est-ce que cela dit du marché ?

VINCENT GRYNBAUM  

RTL9 et AB1 sont des mini-généralistes. Il est donc logique qu’elles fédèrent un public plus large et que l’on s’y retrouve en termes d’audience. Ce sont des chaînes de complément qui se positionnent comme des alternatives aux chaînes gratuites. Pour le reste des offres, l’enjeu est surtout de satisfaire la cible qui les regarde. Et même si certaines chaînes de niche réalisent des audiences plus confidentielles, la satisfaction reste notre priorité. Nos 17 chaînes thématiques doivent rester référentes sur leur segment.