Visé par une enquête pour viol, le célèbre animateur Sébastien Cauet dépose une plainte pour dénonciation calomnieuse

129

Le célèbre animateur Sébastien Cauet, visé par une enquête pour viol, a déposé plainte auprès du parquet de Nanterre, notamment pour tentative d’extorsion de fonds, en réponse à la plainte pour viols qui le vise, ont annoncé lundi ses avocats. Le parquet a confirmé avoir reçu la plainte pour tentative d’extorsion de fonds en bande organisée, dénonciation calomnieuse, faux et usages contre personnes non dénommée, déposée le 23 novembre dernier au commissariat de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). «Une plainte pour les mêmes qualifications a été déposée par l’intermédiaire de son avocat par plusieurs courriers adressés au parquet de Nanterre», a précisé le ministère public, indiquant avoir confié les investigations à la brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP). «Cette démarche judiciaire souligne la gravité de la situation et répond à la calomnie orchestrée pour gravement porter atteinte à l’honneur et à la réputation de notre client, avec un but financier dissimulé», ont indiqué les avocats de Cauet, Mes Xavier Autain et Simon Clemenceau, dans un communiqué. «L’honneur d’un homme ne peut être jeté en pâture sur le fondement d’accusations aussi graves qu’infondées», ont-ils ajouté, indiquant que des «preuves matérielles» avaient été transmises à la justice. Une plainte a été déposée contre l’animateur de 51 ans le 18 novembre et le parquet de Bourg-en-Bresse a ouvert une enquête préliminaire pour viols sur mineure de plus de 15 ans et viols. Sébastien Cauet, figure de l’humour à la radio et à la télévision depuis 30 ans, a depuis été suspendu de l’antenne de NJR. La plainte pour deux viols a été révélée par le magazine «L’Obs» mardi dernier. Elle a été déposée par une jeune femme de 25 ans prénommée Julie, qui a expliqué que les faits s’étaient produits lors de son adolescence, en 2014. Elle a raconté à BFMTV qu’alors qu’elle rencontrait l’animateur avec l’envie de faire de la radio, il lui avait demandé une fellation, qu’après un premier refus elle lui avait accordée contre son gré. L’animateur est une figure connue de l’humour à la radio depuis ses débuts sur Fun Radio au début des années 1990. Au pic de sa popularité, il a présenté sur TF1 de 2003 à 2008 un talk-show de deuxième partie de soirée, «La méthode Cauet».