Vives critiques du gouvernement irakien contre al-Jazira

    192

    Le gouvernement irakien a accusé mercredi la chaîne satellitaire du Qatar al-Jazira «de contribuer à propager la mort en Irak» et appelé le Parlement à prendre des mesures fermes contre cette chaîne interdite depuis deux ans dans le pays. «La chaîne al-Jazira continue dans son attitude ouvertement hostile au peuple irakien et contribue à propager la mort et la destruction en défendant une ligne franchement hostile au peuple et gouvernement irakiens», indique le bureau de presse du gouvernement du Premier ministre Nouri al-Maliki. «Nous dénonçons cette attitude et appelons le parlement à prendre une position ferme à l’égard de cette chaîne et à avoir recours à tous les moyens légaux pour l’empêcher de poursuivre sa politique hostile aux aspirations du peuple irakien et de son gouvernement», souligne le bureau dans un communiqué. Le texte ne précise pas la nature des mesures envisagées contre la chaîne qatarie, dont les bureaux ont été fermés il y a deux ans en Irak. Le communiqué du gouvernement évoque «des programmes diffusés par la chaîne visant à déformer la réalité de la situation en Irak et détourner l’attention des crimes commis par les bandes terroristes qui ont coûté la vie à des milliers d’innocents». Le texte ne donne pas de précisions sur ces programmes.