Y.THEBAULT (Acast) : «Nous accueillons plus de 9 millions d’auditeurs uniques sur notre plateforme»

296

Acast, plateforme suédoise de podcast, a investi le marché français en avril 2019. A l’occasion du salon de la radio et de l’audio digital, la société a tiré un bilan de ces premiers mois en France. L’occasion pour média+ de faire le point avec Yann THEBAULT, Directeur Général France de Acast.

MEDIA +

Quelle est l’offre proposée par Acast ?

YANN THEBAULT

Acast est une société suédoise crée en 2014 proposant tout une chaîne de services, à destination des podcasteurs, de l’hébergement à la monétisation en passant par des outils d’analyse pour comprendre et analyser l’audience. Nous proposons aussi une importante offre dédiée à la technologie pour couvrir tous les besoins de ces créateurs de contenus.

MEDIA +

Vous êtes tout nouveau sur le marché français. Quel est le bilan ?

YANN THEBAULT

Depuis notre arrivée en France en avril 2019, nous accueillons plus de 9 millions d’auditeurs uniques sur notre plateforme et affirmons ainsi notre position comme un des leaders du podcast en France. Selon un nouveau baromètre des podcasts natifs lancé par Acast à l’occasion du Salon de la Radio qui a eu lieu à Paris du 23 au 25 janvier 2020, la société a enregistré sur une période de 90 jours, allant du 8 octobre 2019 au 8 janvier 2020, 5,8 millions d’écoutes mensuelles, certifiées IAB v2, pour 1,4 million d’auditeurs uniques par mois. Les écoutes enregistrées par Acast entre octobre 2019 et janvier 2020 se répartissent en 3 segments clé avec 89% des podcasts natifs français cumulant moins de 50.000 écoutes par mois, 9% cumulent entre 50.000 et 200.000 écoutes par mois et enfin 2% des podcasts natifs cumulent plus de 200.000 écoutes par mois. En moyenne, un auditeur de la plateforme a écouté 4 podcasts par mois.

MEDIA +

Selon ce baromètre, comment se répartissent les plateformes ?

YANN THEBAULT

Le baromètre Acast du podcast natif en France a listé également une répartition des écoutes dans la période donnée par application : Apple Podcasts arrive en première position avec 55,7% des podcasts hébergés chez Acast, écoutés sur ce dispositif. En deuxième position, Spotify comptabilise 9,9% suivis par Podcast Addict avec 7,7%. Quant à la répartition par appareils, on retrouve le téléphone portable en premier lieu avec 86% des écoutes. Les ordinateurs portables arrivent en deuxième position avec 11,7%, les montres et enceintes connectées arrivent elles, en dernières positions avec respectivement 1,5% et 0,8%. Parmi les autres données que nous avons présentées : le top 3 des secteurs les plus investis par les annonceurs proviennent à  36% du secteur bancaire et des assurances, 21% du secteur de la Tech et 12% du secteur lifestyle.

MEDIA +

Comment calculer et analyser l’audience d’un podcast ?

YANN THEBAULT

Ce n’est pas aussi complexe que ce qu’on peut penser. Notre technologie nous permet de mesurer l’audience des podcasts et de déterminer sur quelles plateformes ils sont écoutés. Certaines données, comme la socio-démo, sont déjà plus complexes. Nous travaillons cependant sur un ciblage contextuel afin de classer les audiences et de les proposer aux annonceurs qui souhaitent investir chez nous. Enfin, nous sommes partenaires de l’ACPM dans sa démarche de certification des podcasts lancée en début d’année.

MEDIA +

Les médias traditionnels investissent l’audio. Comment les accompagnez-vous ?

YANN THEBAULT

Nous travaillons déjà avec les médias traditionnels comme «Le Monde» ou encore «Le Point». Notre mission est de les accompagner dans leur stratégie de développement de contenus audios et podcasts. Nous souhaitons intensifier cet axe stratégique.

MEDIA +

Quels rôles peuvent jouer les enceintes connectées dans ce marché?

YANN THEBAULT

Le pourcentage d’utilisation des enceintes connectées est encore assez faible tout comme le taux de pénétration. Mais cela va progresser, c’est une certitude. La praticité de ce device n’est plus à prouver mais il reste à se démocratiser davantage.

MEDIA +

Comment expliquez-vous cette puissance du podcast ?

YANN THEBAULT

Le podcast séduit de plus en plus les Français car il répond à plusieurs attentes. Les utilisateurs, face à une saturation de la vidéo, sont en recherche d’un média mobile, pratique et qui permette de comprendre l’information. Pour exemple, on remarque que beaucoup de Français ne font plus forcément leur jogging en écoutant une playlist musicale mais en écoutant un podcast. Les usages évoluent.