J. MOULIN (IDATE) : «L’innovation est le pilier essentiel de l’économie numérique»

21

Jacques MOULIN, Directeur général de l’IDATE DigiWorld

L’IDATE DigiWorld a fêté cette année ses 40 ans. Depuis sa création, le think-tank leader européen de l’économie numérique, décrypte, analyse et accompagne les tendances et les ruptures du secteur. Tour d’horizon avec Jacques MOULIN, Directeur général de l’IDATE DigiWorld.

media+

La 38ème édition du DigiWorld Summit a eu pour thème «Investing in our Digital Future : où faut-il investir?». Que doit-on retenir des principaux débats ?

Jacques MOULIN

Le numérique n’a ni frontière, ni barrière. Les investissements seront au rendez-vous pour construire le monde digital de demain. Les débats et séminaires ont permis d’identifier les conditions de succès des investissements, qui facilitent l’intégration dans les nouvelles chaînes de valeur et l’exigence d’inclusion de tous les acteurs de l’économie numérique. La course aux infrastructures est un grand défi pour tous les acteurs européens de l’industrie du numérique. Les investissements télécoms dans le monde vont d’ailleurs dépasser les 300 milliards d’euros.

media+

Quid de l’innovation dans le digital ?

Jacques MOULIN

L’innovation est le pilier essentiel de l’économie numérique. Il suppose une implication volontariste de tous les acteurs de l’économie : industriels, opérateurs d’énergie et télécoms, … mais aussi des Etats et territoires. La révolution digitale offrira plus d’opportunités dans les cinq prochaines années que dans les cinq décennies passées. L’enjeu majeur sera d’assurer une réponse européenne à l’empreinte des GAFA de la Sillicon Valley ou les BATX chinois. Ce DigiWorld Summit 2017 s’est conclu sur un message d’espoir qui a permis de se rendre compte que nous avions toutes les ressources nécessaires pour avoir une parole numérique européenne et française.

media+

Va-t-on atteindre le seuil de tolérance de la confiance numérique ?

Jacques MOULIN

Nous sommes résolument optimistes. L’IDATE DigiWorld comporte 68 membres, grands groupes internationaux et start-up. Nous savons qu’il existe un potentiel qui permettra d’améliorer à la fois le monde économique et le bien-être des citoyens. Le tout est d’avoir une pensée éclairée avec de la méthode. La thématique des investissements le montre. Il s’agit de bien les orienter pour ne pas faire de faux pas et être capable de bien poser les problèmes de la régulation. Lorsque l’on parle du numérique, on parle aussi de normes. Nous voulons porter une parole engagée et construite par le potentiel offert par le numérique.

media+

Quels sont les enjeux qui apparaissent aujourd’hui dans le secteur du numérique ?

Jacques MOULIN

Un des très forts enjeux est de savoir à qui appartient la data. Dans le contexte international, il y a l’apparition des GAFA, de la Silicon Valley, des BATX qui désigne les géants du Web chinois qui ont des facultés d’investissement phénoménales. Ils créent des écosystèmes qui interrogent la façon dont se structure l’économie. Autre enjeu, la transformation des métiers qui se pose à toutes nos entreprises. Depuis ces 18 derniers mois, on assiste à une accélération véritable de la révolution digitale qui ne va pas s’arrêter. On le voit à travers les mouvements dans le monde informatique avec des potentialités qui n’existaient pas jusqu’alors. Nous le voyons aussi avec l’arrivée de l’intelligence artificielle, la réalité augmentée dans tous les domaines.