A. GLORENNEC (Blue Spirit Productions) : « Beaucoup de producteurs d’animation se mettent à ouvrir leurs propres studios en France »

482

ESPACE PROD – Armelle GLORENNEC, Directrice générale de Blue Spirit Productions 

A partir du jeudi 20 octobre, TF1 diffuse la 3ème saison des «Mystérieuses Cités d’Or». C’est une affaire qui roule ? 

Armelle GLORENNEC 

Narrativement, nous sommes dans la droite ligne de la saison 2 avec des personnages qui ont naturellement évolué. Pour concevoir la saison 3 de 26X23’ nous avons fait appel à une petite équipe composée de 3 personnes : notre directrice d’écriture Isabelle Huchet, Eric-Paul Marais qui a écrit la majorité des épisodes, et Didier Lejeune (directeur d’écriture en saison 2) qui est venu écrire quelques histoires. Réalisée par Jean-Luc François, la série dispose d’un budget de 7 M€ environ. TF1 et Télétoon+ sont les diffuseurs français. Nous sommes en coproduction avec la RTBF avec un préachat de Télé-Québec. Newen Distribution assure la vente de la série.

«Les Mystérieuses Cités d’Or» est une série feuilletonante. C’est rare en animation ! 

Oui, et pour certains diffuseurs c’est même considérée comme une contrainte de programmation contrairement à des acteurs comme Netflix. Sur les ventes de la saison 2, le distributeur a dû faire un peu de pédagogie pour rassurer les acheteurs.

Vos process de production sont-ils réalisés en France ? 

Absolument ! Une de nos particularités est de faire la majorité de nos productions en France. Blue Spirit détient ses propres studios à Angoulême et à Montréal. Beaucoup de producteurs d’animation se mettent d’ailleurs à ouvrir leurs studios dans l’Hexagone. C’est l’effet direct de la réforme du Cosip et du crédit d’impôt.

Blue Spirit continue-t-il de produire pour le cinéma ? 

Bien entendu ! Sortie en salles ce mercredi 19 octobre de «Ma vie de courgette», long métrage de 65′ en stop-motion d’après le roman «Autobiographie d’une Courgette» de Gilles Paris (Editions Plon). Avec Eric Jacquot, Président de Blue Spirit, nous aimons cette idée de faire de la série et du long métrage. Cela ne nous semble pas incompatible. Le financement, la maturation ainsi que le développement n’ont rien à voir. Les partenaires sont souvent différents mais nous sommes guidés par les projets. En 2011, nous avions produit «Le Tableau» de Jean-François Laguionie et nous préparons avec lui un nouveau long métrage.

A travers vos séries d’animation, misez-vous sur la création

Oui, nous initions des créations. C’est le cas de «Arthur et les enfants de la table ronde» (52X11’) que nous lançons en production avec Canal+ et quelques partenaires étrangers. Sur fond de légende arthurienne, on retrouve Arthur avant qu’il ne soit roi, accompagné de ses futurs chevaliers de la table ronde. Il s’agit de l’aventure de gamins qui voient la chevalerie d’un autre œil. Le projet sera réalisé par Jean-Luc François. D’autre part, nous développons «Alice & Lewis» (52X11’), une série qui revisite fortement «Alice au pays des merveilles» pour les 4-6 ans. On va jouer sur la fantaisie. Nous livrons également la 5ème saison de «Grabouillon» (52X6,5’) pour Canal+.

Blue Spirit est aussi prestataire pour d’autres sociétés ? Lesquelles ? 

Nous sommes prestataires pour d’autres séries d’animation. C’est le cas de «Tchoupi» (Les Armateurs) ou encore de «Ernest et Célestine, la collection» (Folivari). Ce type de prestations nous fait avancer technologiquement. Artistiquement, cela nous amène des défis plus variés que si on se limitait à nos productions. D’ailleurs, dans l’histoire de Blue Spirit, nous étions au départ prestataires avant de nous lancer dans la productions de nos projets.

Comment se portent vos studios

Nous avons aujourd’hui une dizaine de permanents, et près de 70 intermittents engagés selon les projets. Dans le développement de Blue Spirit, nous cherchons à aller vers l’international en travaillant beaucoup plus les préventes. C’est le cas avec «Arthur et les enfants de la table ronde» pour qui nous avons déjà signé avec Radio Canada, une chaîne suédoise, une chaîne flamande, et nous attendons confirmation des Allemands.

Date de création : 2004

Productions : «Les Mystérieuses Cités d’Or», «Ma vie de courgette», «Grabouillon» ;…

Coordonnées : 55 rue de Rivoli 75001 Paris

  1. E. JACQUOT, Président
  2. GLORENNEC, DG