A. LARREY (Audion) : «Notre ambition est claire : devenir le leader européen de la monétisation de l’audio digital»

299

Fondée en 2018 par Arthur Larrey et Kamel El Hadef, Audion est la première entreprise technologique française de monétisation de l’audio numérique sous toutes ses formes. Elle accompagne les éditeurs sur l’ensemble de la chaîne de valeur audio en proposant des technologies innovantes qui leur permettent de créer, d’héberger et de distribuer de nouveaux contenus, puis de les monétiser de manière automatisée. Rencontre avec Arthur Larrey, co-fondateur d’Audion.

Audion a signé un partenariat exclusif d’envergure avec la régie du Groupe Le Monde & L’Obs. Comment cet accord vient-il renforcer la position d’Audion en tant que leader de l’audio digital en France ?

Le partenariat exclusif avec la régie du Groupe Le Monde & L’Obs est une étape majeure pour Audion. Le Monde est non seulement un pilier du journalisme en France, mais aussi un acteur influent dans le paysage médiatique numérique, en particulier avec son podcast «L’Heure du Monde». Cette collaboration nous offre l’opportunité de travailler avec l’une des marques médiatiques les plus respectées et reconnues en France. Le fait que Le Monde nous confie la gestion, la diffusion et la monétisation de ses podcasts est un témoignage de la confiance qu’ils placent en notre expertise et en notre technologie. Cet accord renforce notre réputation et notre crédibilité sur le marché. En associant notre nom à une entité aussi prestigieuse que Le Monde, nous soulignons notre engagement envers l’excellence et la qualité. C’est une validation de notre stratégie, de notre technologie et de notre capacité à fournir des solutions de monétisation efficaces pour le contenu audio digital. En fin de compte, cette collaboration nous positionne de manière encore plus solide comme le leader incontesté de l’audio digital en France, renforçant notre présence et notre influence sur le marché.

Vous avez développé une solution Audion360 décrite comme «révolutionnaire». Comment avez-vous identifié le besoin d’une telle technologie sur le marché, et comment cela modifie-t-il le paysage de la monétisation audio ?

Depuis 2018, nous collaborons étroitement avec divers acteurs de l’industrie, allant des groupes médias aux podcasteurs indépendants. Cette proximité nous a donné une vision claire des défis auxquels ils sont confrontés. Le confinement a agi comme un catalyseur, mettant en évidence le potentiel croissant des podcasts. Alors que les audiences augmentaient en flèche, il est devenu évident qu’une plateforme dédiée à la monétisation était nécessaire pour transformer cette croissance en opportunité économique durable pour les éditeurs. Jusqu’à il y a peu, la monétisation des podcasts représentait un défi. Faute d’un modèle économique solide et d’outils adaptés, même les grands éditeurs avaient du mal à obtenir des revenus durables. En particulier, la publicité audio n’était pas suffisamment développée ou automatisée. C’est là que nous avons vu une opportunité avec Audion360. Cette plateforme permet à tous les éditeurs d’héberger, de diffuser leurs podcasts sur toutes les plateformes principales comme Apple Podcast, Spotify, Deezer, et surtout, de les monétiser grâce à l’intégration automatique de publicités, similairement à ce que YouTube propose pour les vidéos. En plus, nous y avons intégré des fonctionnalités inédites, telles que des outils d’intelligence artificielle qui transforment instantanément des articles écrits en contenus audio grâce à la synthèse vocale.

Quels sont les avantages compétitifs qu’Audion apporte aux éditeurs par rapport à d’autres plateformes de monétisation audio numérique ?

Notre technologie est robuste et évolutive. Notre équipe technique basée à Paris excelle dans la gestion d’infrastructures pouvant s’adapter à des distributions mondiales. A titre d’exemple, le podcast du Monde que nous hébergeons peut être écouté aussi bien à Tokyo qu’à Los Angeles. Pour cela, une infrastructure cloud solide est essentielle. Ensuite, nous croyons fermement que la publicité est le moteur principal d’un modèle économique sain et durable pour les podcasts, qui sont majoritairement des contenus gratuits et accessibles. Cette conviction guide le développement de notre plateforme, en veillant à intégrer des fonctionnalités qui maximisent les opportunités publicitaires pour les éditeurs. Enfin, nous offrons un accompagnement dédié aux éditeurs pour les aider à monétiser leurs espaces podcasts. Conscient que le podcast est un média relativement nouveau et que ses revenus publicitaires sont encore modestes par rapport à d’autres canaux tels que le print, le web et la vidéo, nous apportons notre expertise pour optimiser la commercialisation de ces contenus sur le marché.

Comment la présence d’Audion à Paris, Londres et Milan influence-t-elle votre stratégie de croissance et votre portée sur le marché européen ?

Depuis notre deuxième levée de fonds l’année dernière, notre ambition est claire : devenir le leader européen de la monétisation de l’audio digital. L’Europe représente un marché unique et complexe en raison de sa diversité linguistique et de la fragmentation de la consommation audio. Chaque pays a ses propres leaders et tendances en matière de podcasts, et il n’y a pas de dominance transfrontalière universelle. Cette réalité nécessite une approche multi-localisée. Nous nous efforçons d’appréhender et de nous adapter à chaque marché spécifique, en comprenant les dynamiques concurrentielles et les préférences des auditeurs. Par exemple, en France, de nombreux podcasts populaires sont des rediffusions d’émissions radio, une tendance qui peut ne pas être aussi prévalente dans d’autres pays européens. Notre présence à Paris, Londres et Milan est donc stratégique. Elle nous permet d’être au cœur de différents écosystèmes, d’appréhender directement les spécificités de chaque marché et de concevoir des stratégies sur mesure. En procédant ainsi, pays après pays, nous élaborons des approches adaptées qui renforcent notre mission de croissance et d’expansion à travers l’Europe.

Avec un reach de plus de 44M utilisateurs par mois, comment envisagez-vous de maintenir la qualité de l’expérience utilisateur tout en maximisant les revenus pour vos partenaires ?

La gestion de la pression publicitaire est au cœur de nos préoccupations. Même si nous avons encore une marge pour augmenter la publicité dans les podcasts, il est essentiel de le faire de manière réfléchie pour ne pas compromettre l’expérience de l’auditeur. Par exemple, les podcasts de courte durée ne doivent pas être surchargés de publicités. En revanche, pour les podcasts plus longs, nous pouvons intégrer de manière stratégique un nombre plus élevé de spots publicitaires sans perturber l’expérience d’écoute. Notre approche est fortement axée sur les données. Nous analysons constamment l’impact de la publicité sur les comportements d’écoute pour trouver le juste équilibre entre monétisation et satisfaction des utilisateurs. En outre, la créativité et la pertinence sont fondamentales dans les publicités audios. Nous nous assurons que chaque publicité est adaptée au contexte d’écoute, en ajoutant de la valeur à l’expérience générale. En fin de compte, notre objectif est d’offrir une expérience d’écoute de qualité tout en générant des revenus significatifs pour nos partenaires.

Quelle est votre vision pour l’avenir d’Audion, et comment envisagez-vous d’élargir votre offre de services pour rester à la pointe de l’innovation audio numérique ?

Nous sommes résolus à poursuivre notre expansion sur le continent européen. Après avoir établi une présence solide en France, en Angleterre et plus récemment en Italie, grâce à une acquisition stratégique, nous avons des vues sur d’autres marchés clés tels que l’Allemagne, le Bénélux et l’Espagne. L’expansion géographique est essentielle pour atteindre notre ambition de leadership européen. Cependant, l’expansion géographique ne suffit pas. La technologie est au cœur de notre proposition de valeur, et nous sommes déterminés à rester à l’avant-garde de l’innovation audio numérique. Cette ambition va au-delà de simplement servir les grands groupes médiatiques; nous envisageons de démocratiser notre technologie et notre expertise, rendant nos services accessibles à une gamme plus large de partenaires, qu’il s’agisse de grands médias, de podcasteurs indépendants ou d’acteurs émergents dans le domaine audio. En résumé, notre vision pour l’avenir d’Audion est de consolider notre position de leader en Europe tout en continuant à innover, à élargir notre offre de services et à démocratiser l’accès à la technologie de pointe dans le domaine audio numérique