A. MEUNIER (Groupe Herbé Hubert) : «Nous travaillons déjà sur une cinquième saison de «Mask Singer»

120

TF1 lance la quatrième saison de son divertissement «Mask Singer», avec de nouveaux enquêteurs, de nouveaux personnages, de nouveaux indices… L’occasion pour média+ d’évoquer cette nouvelle saison avec Anthony MEUNIER, Producteur de «Mask Singer» (Groupe Hervé Hubert).

media+ «Mask Singer» est de retour pour une quatrième saison. Comment l’avez-vous abordée ?

Anthony MEUNIER Pour cette quatrième saison de «Mask Singer», nous avons, une nouvelle fois vu les choses en grand. Tout d’abord, nous renouvelons 75% des enquêteurs avec l’arrivée de Chantal Ladesou, Vitaa, Jeff Panacloc et Jean-Marc…qui rejoignent Kev Adams. À noter que deux enquêteurs guests viendront les aider au cours de la saison. Cette année encore, deux stars internationales fouleront la scène de «Mask Singer». Nouveauté cette année, nos personnages mystères se produiront en duo lors d’un Prime dédié. Pour cette saison, exit le corbeau et place à un espion… qui sera aussi une célébrité à démasquer. Au total, nos enquêteurs auront donc 18 personnalités à démasquer. Et évidemment, nous gardons secrètes d’autres surprises…Je peux vous dire qu’une autre personnalité rejoindra nos personnages mystères en cours de saison. Enfin, la 2ème partie de soirée a, elle aussi, été repensée pour laisser encore plus de place à de nouveaux indices et à de nouveaux contenus en coulisses.

media+ TF1 a demandé encore plus de show. Comment évolue votre budget ?

Anthony MEUNIER En effet, TF1 nous a demandé un show encore plus spectaculaire et nous a permis budgétairement d’apporter des nouveautés artistiques. L’écran géant a donc été agrandi de +50%, et nous aurons pour la première fois du mapping vidéo sur chaque mise en scène. À noter que pour cette saison, nous pouvons enfin accueillir le public au sens large, près de 400 spectateurs. C’est évidemment un atout pour un show comme le nôtre.

media+ Comment évoluent les costumes ?

Anthony MEUNIER Les costumes sont l’un des piliers de «Mask Singer». La préparation est importante, entre 200 et 500 heures par costume. Saison après saison, nous tentons de surprendre encore les téléspectateurs. Ces derniers ont beaucoup apprécié l’évolution des costumes au fur et à mesure de la saison, nous poursuivrons donc cette démarche. Le costume de la mariée, par exemple, ne sera jamais le même au cours de l’aventure puisqu’elle changera de robe à chaque émission. Autre exemple, nous aurons pour la première fois au monde un costume comestible qui sera présent sur la scène de «Mask Singer». Le budget par costume est toujours aussi important, plusieurs dizaines de milliers d’euros. Parmi les costumes inédits, les téléspectateurs découvriront aussi un dalmatien drag queen, un bébé géant dans un youpala ou encore un bonhomme en pain d’épices.

media+ Ces nouveautés sont-elles des créations françaises ?

Anthony MEUNIER Je suis fier de pouvoir affirmer que beaucoup de nouveautés de cette quatrième saison viennent de mes équipes. Beaucoup de nos idées sont reprises dans les différentes versions à l’international, tout comme les costumes. C’est toujours plaisant. Parmi les nombreuses nouveautés, notons que durant un Prime, les différents indices seront donnés par des enfants.

media+ Travaillez-vous déjà sur une cinquième saison ?

Anthony MEUNIER La préparation d’une saison de «Mask Singer» est très importante…et très longue. TF1 nous a renouvelé sa confiance, et bien évidemment, nous travaillons déjà sur une cinquième saison de «Mask Singer», l’émission la plus déjantée du PAF.