A. WEILL (RMC) : «RMC est devenue la deuxième radio commerciale de France»

242

Alain WEILL, Président de RMC

Avec 4.372.000 auditeurs quotidiens, RMC enregistre son record historique selon la vague Médiamétrie novembre-décembre 2016 de l’étude 126.000 Radio. Avec 8,1% d’Audience Cumulée, RMC est à égalité avec Europe 1 pour la 1ère fois. Réaction d’Alain WEILL, Président de RMC.

media+

Aviez-vous imaginé, lors de la reprise de RMC en 2001, atteindre de tels scores ?

Alain WEILL

Oui, dès le début de la reprise de RMC il y a 16 ans, nous avions pour objectif de rattraper Europe 1. De la même façon que le jour du lancement de BFMTV, nous nous sommes dits que nous pouvions devenir la 1ère chaîne d’info en France. Pour atteindre ce type de résultats, il faut se fixer des objectifs longtemps à l’avance. Doubler une radio concurrente ou une autre chaîne de télévision, cela n’arrive jamais par hasard. A nos débuts en 2001, RMC générait 7 M€ de chiffre d’affaires et 15 M€ de pertes. En 2016, nous enregistrons près de 250 M€ de chiffre d’affaires pour 60 M€ de résultats. C’est une formidable aventure entrepreneuriale et humaine. L’équipe de direction, la même depuis l’origine, est soudée. Nous avons été confrontés à des hauts et des bas mais sans aucune difficulté majeure. RMC a misé sur la personnalisation de son antenne avec notamment Jean-Jacques Bourdin qui reste le pilier de la radio. Nous nous sommes toujours positionnés sur le concept de l’opinion et de l’interactivité même si ces approches se sont propagées chez nos concurrents. A chaque fois, il faut se remettre en cause et continuer à innover. RMC est aujourd’hui la radio la plus rentable du PAF. En dépassant NRJ en part d’audience, RMC devient la deuxième radio commerciale de France.

media+

Acquérir de nouvelles fréquences, cela fait-il partie de vos plans ?

Alain WEILL

Bien sûr ! En reprenant RMC il y a 16 ans, nous avions la possibilité de récupérer des fréquences, ce que nous avons fait. Aujourd’hui, il est impossible d’en avoir davantage car il n’y a plus d’appels à candidature.

media+

Que pensez-vous de la méthodologie de Médiamétrie sur la mesure radio ?

Alain WEILL

J’ai demandé à Médiamétrie de changer rapidement de méthodologie de mesure d’audience radiophonique. Nous sommes aujourd’hui l’un des rares grands pays qui utilisent encore une technique s’appuyant sur des appels téléphoniques. Pour avoir une personne qui réponde, il faut en contacter plus de 80. Je ne remets pas en cause l’outil, mais la radio passe au numérique. Notre recommandation est donc de passer à une mesure d’audience automatisée. Médiamétrie n’est pas assez proactif sur ce point.

media+

Quelle est la prochaine étape ? 

Alain WEILL

Dans le cadre de notre participation au sein du Groupe Altice, nous devrions saisir des opportunités de développement, notamment dans la télévision pour continuer à développer le groupe. C’est une nouvelle phase de croissance qui s’ouvre. Cette année, nous avons créé 200 emplois dans le cadre de ce mariage.