Antoine de Maximy, de la télévision au cinéma

455

Globe-trotter médiatique depuis la série télévisée «J’irai dormir chez vous», Antoine de Maximy a sillonné pendant plus de vingt ans le monde avec «amusement». Pour continuer à fuir la routine, le quinquagénaire a décidé de se lancer de nouveaux défis, cinématographiques. «Les choses trop installées ne m’intéressent pas, c’est pour ça que je veux me diversifier et passer à autre chose», explique d’un ton charmeur Antoine de Maximy, invité samedi du festival du voyage «Le Grand Bivouac», à Albertville. Le confort l’ennuie, mais l’imprévu l’exalte, c’est pourquoi le réalisateur a pris la décision d’arrêter «pour quelques années au moins» l’aventure «J’irai dormir chez-vous» (chaîne Voyage, puis France 5), qui l’a pourtant fait connaître du grand public. Si l’idée n’est pas encore très précise, le facétieux aventurier a choisi de se tourner vers le cinéma. Il ira «là où on ne l’attend pas», histoire une fois de plus de marquer son indépendance et «de ne pas succomber à la facilité».Pourtant, c’est avec un projet original qu’en 2003 Antoine de Maximy s’invite avec succès dans le salon des téléspectateurs qui découvrent ses aventures saugrenues.