AOL supprime 2 000 emplois, le cinquième de ses effectifs mondiaux

    163

    Le portail Internet AOL (groupe Time Warner) a décidé de supprimer environ 2 000 emplois, soit 20% de ses effectifs mondiaux, pour se recentrer sur le marché de la publicité en ligne, a indiqué la direction du groupe. Notamment 1 200 emplois seront supprimés aux Etats-Unis, a précisé le groupe, rappelant avoir changé de modèle économique il y a un an en rendant le site AOL gratuit, abandonnant les abonnements payants. «Il a un an tout juste, AOL s’est lancé dans une transformation incroyablement complexe et importante en changeant radicalement de modèle économique, passant d’un fournisseur d’accès financé par les abonnements à une société Internet financée par la publicité», explique dans le P.-D.G. Randy Falco dans une lettre à ses salariés. «Nous devions prendre plusieurs mesures pour compléter cette transformation», ajoute-t-il, rappelant qu’AOL a renforcé sa filiale Advertising.com, une régie de publicité en ligne, et racheté les sociétés ADTECH, Third Screen Media et TACODA, désormais tous réunis dans une division publicitaire baptisée Platform-A.