A. APRIKIAN/ X.GANDON (Groupe TF1) : « Nous accélérons le développement du groupe avec la refonte de TFX et TF1 Séries-Films »

531

Nouveaux noms, nouvelles identités visuelles, nouveaux programmes… Les chaînes HD1 et NT1 font peau neuve et deviennent respectivement TF1 Séries Films et TFX les 29 et 30 janvier 2018. Après le repositionnement de TMC et LCI, le Groupe TF1 finalise la refonte de son portefeuille de marques avec un nouveau cap franchi dans sa stratégie multi-chaînes. Explications avec Ara APRIKIAN, Directeur Général Adjoint Groupe TF1 en charge des contenus et Xavier GANDON, Directeur des antennes TV et digitales.

MEDIA +

Avec TFX et TF1 Séries-Films, êtes-vous dans une logique de «premiumisation» de vos antennes ?

ARA APRIKIAN

Après avoir réalisé une année exceptionnelle sur le Groupe TF1 avec des audiences qui ont bien progressé (+0.3 pt sur les 4+ et +0.2 sur les Frda-50), nous souhaitons accélérer le développement du groupe à travers la refonte de NT1 et HD1 qui deviennent respectivement TFX et TF1 Séries-Films. Notre ambition est de donner des identités plus claires à ces chaînes afin que le public comprenne plus facilement leurs lignes éditoriales. A cet égard, nous nous adressons à un public de Millennials pour TFX et à un public d’amateurs de séries et de films pour TF1 Séries-Films. Avec cette clarté de l’offre, nous devrions faire une très belle année 2018.

MEDIA +

Ce qui avait marqué le repositionnement de TMC, c’était l’arrivée de «Quotidien». Les nouvelles chaînes auront-elles un programme phare associé ?

ARA APRIKIAN

Comparaison n’est pas raison. On ne fera pas la même chose avec TFX et TF1 Séries-Films. En revanche, nous accentuons l’offre de programmes inédits sur chacune des antennes.

XAVIER GANDON

TFX passe à la vitesse supérieure avec une case de téléréalité inédite quotidienne sur toute la saison («La Villa des Cœurs Brisés» saison 3, «10 couples parfaits» saison 2,…). De nouveaux magazines débarquent sur la chaîne : «Tatoo Cover», «Running Wild» ou encore «Regarde-moi : un silence pour tout se dire» (adaptation «Look me in the eyes» diffusé sur Sat1), présenté par Karine Ferri. Enfin, l’offre de films est renforcée avec une proposition d’inédits («Pixels», «Pan», «Hitman : Agent 47», «Ted 2», …) et des séries générationnelles («Dragon Ball Super», «2 Broke Girls», «Lolywood»…)

MEDIA +

«Secret Story» a-t-il sa place sur TFX ?

ARA APRIKIAN

Fondamentalement c’est un programme qui a tout-à-fait sa place sur une chaîne comme TFX. Mais aucune décision n’a été prise concernant «Secret Story». Nous sommes en discussions avec EndemolShine à ce sujet.

MEDIA +

Quelle est la plus-value de TF1 Séries-Films à l’heure du déploiement de plateformes comme Netflix ?

ARA APRIKIAN

Proposer une offre dédiée 100% séries et films en linéaire, c’est une valeur ajoutée pour des gens qui ne veulent pas ou ne peuvent pas payer d’abonnement. Nous proposons ainsi une offre en clair, éditorialisée de séries et de films à une époque où la consommation de séries et de cinéma est en forte croissance. Il y a une place sur ce segment qui n’est pas adressée en dehors des offres payantes ou délinéarisées.

MEDIA +

HD1 pouvait-elle souffrir d’une image de «robinet à séries» ?

XAVIER GANDON

Disons qu’il y a une volonté de clarification et de «premiumisation» de l’offre. TF1 Séries-Films permet d’afficher clairement la couleur de sa filiation à TF1 et sa volonté d’être 100% cinéma et série. C’est d’ailleurs assez proche des noms de chaînes que l’on retrouve dans l’univers du payant. Aujourd’hui, on propose une offre assez riche en séries inédites. Il suffit de voir les signatures : J. J. Abrams, Cameron Crow, Jerry Bruckheimer ou les producteurs de «The Handmaid’s Tale». On est clairement sur du haut de gamme. Cette proposition n’existe pas sur l’univers de la TNT. Nous amenons aussi de la création originale française avec «Guepardes», une quotidienne feuilletonnante produite par Bangumi dans l’univers des maisons de disques. Nous conservons ce qui a fait le succès de HD1, à savoir les grandes séries dans leur intégralité. De l’intégrale d’«Urgences» l’après-midi à «Grey’s Anatomy» en Access. C’est quelque chose qui nous paraît cohérent avec le fait d’avoir une offre plus récente et plus premium en Prime Time ou deuxième partie de soirée.

MEDIA +

Quelle est votre logique d’incarnation ?

ARA APRIKIAN

Sur TF1 Séries-Films, il n’y en a pas. En revanche, nous avons des incarnations sur TFX. L’arrivée de Karine Ferri à travers un certain nombre de programmes, ou encore Christophe Beaugrand, Elsa Fayer et Leila Ben Khalifa. Ces visages donnent du sens à nos téléréalités, magazines et reportages.