«Arrêt sur images», l’émission supprimée sur France 5, renaît sur Internet

    158

    Le présentateur d’«Arrêt sur images», Daniel Schneidermann, a annoncé jeudi qu’il relançait sur le net son émission, supprimée en juin par France 5, sur un site provisoire dans l’attente d’abonnements pour le financer. Ce site – http://arretsurimages.net – propose des enquêtes écrites et vidéos réalisées par l’équipe de l’émission. Une campagne d’abonnement a été lancée dans le but de «financer la construction du site définitif, qui sera plus complet et plus ergonomique», a expliqué M. Schneidermann. Il s’est félicité de la «richesse d’expression» offerte par Internet. Le site est hébergé par Gandi Point Net, un «vendeur de noms de domaines alternatif dont l’objet social est de faciliter l’accès à Internet à des gens qui n’en ont pas les moyens seuls», a précisé le journaliste. «Si «Arrêt sur images» a finalement été chassée de la télé, c’est parce que l’émission énervait depuis des années les stars et les patrons de l’audiovisuel (et peut-être quelques autres)», est-il inscrit en haut de la page d’accueil du site. La direction de la chaîne publique a annoncé le 18 juin la non-reconduction à la rentrée d’«Arrêt sur images», lancée il y a douze ans. Cette annonce avait déclenché un tollé, notamment à gauche, et une pétition de soutien en ligne – aujourd’hui fermée – qui a recueilli plus de 180 000 signatures.