B. LESAGE (Mascaret Films) : «Sur la série ‘Guyane’ (Canal+), nous avons fait appel à 225 techniciens et 63 comédiens»

1321

Bénédicte LESAGE, Productrice & co-gérante de Mascaret Films

MEDIA +

A partir du lundi 23 janvier, CANAL+ lance sa nouvelle création originale «Guyane» (8X52’). Quelle a été votre ambition ?

Bénédicte LESAGE

Avec CANAL+, nous nous sommes lancés dans la fabrication d’une série d’aventures contemporaine tournée en Guyane. Pour les huit premiers épisodes de la 1ère saison, nous avons fait appel à 225 techniciens et 63 comédiens (hors figuration). Doté d’un budget de 13 M€, la série était un pari à la fois technique, humain et artistique. Fort de son expérience dans l’écriture narrative de BD d’aventures et de sa connaissance approfondie de ce genre, Fabien Nury, créateur de la série, scénariste des huit épisodes et réalisateur du dernier, a su l’imprégner de sa créativité. Dès octobre 2015, nous sommes allés à la découverte des paysages, de la richesse multiculturelle des Guyanais, de leurs histoires personnelles et des capacités locales en matière de techniciens, de comédiens et de matériel cinématographique. Nous avions évidemment un peu la pression puisque les infrastructures nécessaires dédiées à la fabrication de la série n’étaient pas en place. Il a fallu tout amener en containers : de la décoration au matériel technique. C’est une aventure collective stimulante et nous étions, avec CANAL+, dans un dialogue permanent.

MEDIA +

Quelles contraintes logistiques avez-vous rencontrées sur «Guyane» ?

Bénédicte LESAGE

Tourner en pleine forêt amazonienne, n’est pas une chose aisée. Pour atteindre le village créole de Kaw dans lequel nous tournions, l’équipe a dû venir en pirogue. Plusieurs tonnes de bois ont été apportées par barge pour construire le décor de l’hôtel et installer 20 baraques de chantier pour loger l’équipe en forêt. Les gens sur place nous ont beaucoup aidés. Sur le territoire guyanais, nous avons dépensé plus de 5 M€. Dans notre budget, plus d’1,5 M€ ont été dépensés dans l’emploi. Il faut ajouter à cela 370.000 € de charges sociales, 1,1 M€ pour l’embauche de techniciens (43.000 heures de travail), 210.000€ pour les comédiens et figurants. Le reste des dépenses a été ventilé entre 2,3 M€ de régie (hôtellerie, restauration, location de voiture, billets d’avion,…), 900.000€ en costumes et 200.000€ en moyens techniques.

MEDIA +

Que retenez-vous de cette expérience avec CANAL+ ?

Bénédicte LESAGE

C’est une chance ! Une opportunité formidable de pouvoir traiter en profondeur de personnages que l’on ne voit pas ailleurs.

MEDIA +

Mascaret Films tente de défricher différents territoires dans la fiction. Est-ce votre spécialité ?

Bénédicte LESAGE

C’est un désir personnel, une envie de découvertes. C’est un trait de caractère intime qui s’illustre à travers les différentes productions de Mascaret Films : «Le procès de Bobigny» (2006 – France 2), «La journée de la Jupe» (2008 – ARTE), «Mister Bob» (2011 – CANAL+) tourné en Afrique du Sud ou encore «Dos au Mur» (2013 – Chérie 25), série dans laquelle nous avions défriché la fiction policière sur la TNT HD à des coûts très maîtrisés. J’aime les challenges.

MEDIA +

Prévoyez-vous d’autres collaborations avec CANAL+ ?

Bénédicte LESAGE

Nous développons actuellement la 2ème saison de «Guyane». L’idée de CANAL+ est de réussir à proposer les suites à leur série, un an après. C’est ce que nous essayons de faire avec une difficulté supplémentaire, celle de n’avoir qu’une seule période de saison sèche en Guyane. Le but est de tourner cet été pour une diffusion en janvier 2018.

MEDIA +

Que développez-vous pour la télévision ?

Bénédicte LESAGE

Nous développons un projet de série qui est l’adaptation des romans d’anticipation «U4», écrit par quatre auteurs qui ont quatre points de vue différents sur de jeunes personnages. Nous sommes en cours d’adaptation avec Estelle Larrivaz. Si ce projet se monte, ce serait une coproduction internationale. Parallèlement, j’ai des projets en développement pour ARTE, mais rien de signer pour le moment.

 

LES DIRIGEANTS

Bénédicte LESAGE

Productrice & co-gérante de Mascaret Films

COORDONNEES

10 rue Waldeck Rochet. Bâtiment 521. 93300 Aubervilliers

DATE DE CREATION

1999

PRODUCTIONS

«Guyane» (C+) ; «Les Fusillés» (F3) ; «La Journée de la Jupe» (ARTE) ;…