B. VILLEGAS (The Wit) : «La course aux grands formats est terminée»

166

media+

Quelle est la tendance émergente du MIPCOM 2019 en matière de formats TV ?

Bertrand VILLEGAS

Nous avons repéré un certain nombre de programmes qui s’intéressent à des sujets de société. C’est le cas du lien entre les personnes âgées et les jeunes. Sachant que l’âge moyen du téléspectateur est de plus en plus haut, les chaînes se posent la question de savoir s’il est opportun de mettre des seniors à l’antenne. Et si c’était le cas, comment rendre le spectacle encore plus fun ? Sur le marché, nous avons repéré des Factuals comme «Lodgers», dans lequel des jeunes essaient de devenir colocataires avec des anciens. Derrière ce choc des générations, il y a la création d’un vrai lien social. La télévision est tiraillée entre créer des programmes à destination d’un public plus âgé ou à destination des plus jeunes pour les récupérer. C’est pourquoi, il y a énormément de dating. Celui qui fait le plus parler est «Five Guys a Week» dans lequel une femme célibataire vit pendant une semaine avec 5 hommes qui la suivent partout. C’est une sorte de «Bachelorette» réaliste où l’action se passe chez la participante.

media+

Comment le phénomène végétarien et la souffrance animale sont-ils abordés en TV ?

Bertrand VILLEGAS

Il y a de nouveaux programmes sur ces thématiques. A cet égard, nous avons repéré une émission intéressante, «Meat The Family» qui va voir le jour sur Channel 4 en Angleterre. Des mangeurs de veaux, lapins ou porcs, vont vivre avec ces bêtes et les traiter comme des animaux domestiques. A la fin d’une cohabitation de 3 semaines, on leur demande s’ils deviennent végétariens ou si l’animal est envoyé à l’abattoir.

media+

Les jeux TV reviennent-ils en force ?

Bertrand VILLEGAS

Oui, nous observons le retour de jeux en studio, à la fois visuels, simples et familiaux. Le jeu reste une source idéale de revenus pour les chaînes. Le format «Don’t», vendu par Banijay, diffusé bientôt sur ABC, s’est fait remarquer. Comme son titre l’indique, il invite «à ne pas faire» quelque chose mais dans le cadre d’épreuves physiques, loufoques ou de défis intellectuels.

media+

Quels sont les territoires lanceurs de tendances ?

Bertrand VILLEGAS

La Hollande reste le pays qui propose le plus de nouveautés. John de Mol y est toujours très actif. Il y aussi le Royaume-Uni. Avec le succès de «The Mask Singer», les professionnels sont tentés de regarder du côté de la Corée. Mais en réalité, il n’y a pas grand chose, à part des concours pour intégrer des boys band, ou des émissions autour des idoles.

media+

La pénurie de formats perdure-t-elle ?

Bertrand VILLEGAS

La course aux grands formats est terminée. Nous sommes sur des marchés segmentés, composés de petites niches. Le dernier grand format qui se vend à près de 100 pays, c’est «The Voice». Il vient d’ailleurs d’être signé au Japon. Il y a énormément de nouvelles offres mais les marques traditionnelles se vendent toujours. Un grand format aujourd’hui va se vendre dans 20 pays, contre 100 à l’époque. Le dernier Hit Format sur le marché est «The Mask Singer» adapté dans une quinzaine de territoires.  Il est clair que le format fédérateur du samedi soir pour les chaînes linéaires ne réunit pas plus de 3-4 millions de personnes.