F.DULAC (Orange) : « Orange servait 266 millions de clients dans le monde au 30 juin 2019, dont 207 millions de clients mobiles et 20 millions de clients haut débit fixe. »

247

Le mercredi 9 octobre, Orange présentait sa nouvelle Livebox 5. Cette dernière comporte de nouvelles fonctionnalités et vise à réduire l’empreinte carbone de l’opérateur de télécommunications. L’occasion pour média+ de s’intéresser au développement d’Orange et à ses objectifs avec Fabienne DULAC, Directrice Exécutive d’Orange France.

MEDIA +

Quelles sont les caractéristiques de votre nouvelle Livebox 5 ?

FABIENNE DULAC

De ses fonctionnalités aux composants et matériaux utilisés, notre Livebox 5 a été conçue pour offrir le meilleur du réseau tout en réduisant son impact environnemental. Nous sommes fiers de lancer un produit qui répond à notre exigence de qualité de services proposés à nos clients. La Livebox 5 est disponible avec les nouvelles offres Livebox Up et Packs Open Up Fibre. Par ailleurs, elle est équipée du Wifi Intelligent pour une connexion toujours plus performante et stable. Notre solution de répéteur WIFI et la clé TV sont d’autres fonctionnalités de notre nouvelle Livebox.

MEDIA +

Cette nouvelle box répond à votre engagement dans la diminution de votre empreinte carbone. Pouvez-vous nous en parler ?

FABIENNE DULAC

À chaque génération de Livebox, Orange cherche à progresser dans la réduction de l’impact carbone de ses équipements. Chaque année, ce sont 2,7 millions de Livebox qui sont réemployées, et 100% des box restituées qui sont recyclées. Avec cette nouvelle box, nous avons souhaité aller encore plus loin pour maîtriser notre impact environnemental. Avec nos partenaires, nous avons travaillé pour diminuer de 29% l’empreinte carbone, avec une coque 100% en plastique recyclé, une fabrication plus légère et plus compacte, moins de composants électroniques, ce qui facilite les réparations et le recyclage, et un nouveau design permettant une ventilation passive, sans ventilateur. Pour rappel, 2050 doit être le cap de la neutralité carbone.

MEDIA +

Comment se porte le marché ?

FABIENNE DULAC

La France est un gros marché. Près de 50% des foyers français regardent la télévision par l’IPTV. Ce même taux est de 8% pour l’Allemagne et de 28% pour l’Espagne. En moyenne, nous comptabilisons 7 terminaux connectés en simultané par foyers. Nous estimons qu’en 2022, ce sera 13 terminaux.

MEDIA +

Quelle est votre stratégie concernant le déploiement de la 5G ?

FABIENNE DULAC

Nous sommes là où nous devons être. Nous avons été consultés en septembre par l’ARCEP et avons remis nos commentaires. La 5G sera déployée au printemps prochain et la commercialisation devrait débuter au 2ème semestre 2020. Il faut être au bon endroit au bon moment.

MEDIA +

Où en êtes-vous concernant votre assistant vocal ? Djingo est annoncé depuis l’hiver 2019…

FABIENNE DULAC

Djingo sera commercialisé prochainement. Nous ne voulons pas aller trop vite et proposerons cette technologie quand elle sera 100% opérationnelle. J’assume cette politique et je n’ai pas d’état d’âme à reculer la sortie pour proposer un bon produit. Pour rappel, l’assistant vocal est conçu en coopération avec Deutsch Telekom.

MEDIA +

En septembre dernier, l’ARCEP a déclaré un retard dans votre déploiement de la fibre. Où en êtes-vous ?

FABIENNE DULAC

Nous sommes dans les temps. Orange France tiendra ses engagements de développement de la fibre. Pour le moment, nous avons tout de même déployé plus de 20 millions de kilomètres de fibre à la main et nous raccordons par jour 10.000 clients sur le territoire. Il s’agit d’un chantier industriel colossal.

MEDIA +

Début septembre, faute d’accord avec le groupe Altice, vous avez interrompu la diffusion de certaines chaînes du groupe. Comment assurer aux téléspectateurs une bonne réception des chaînes ?

FABIENNE DULAC

Premièrement, nous avons trouvé un accord avec le groupe Altice assez rapidement. Le téléspectateur a accès à toutes les chaînes du groupe. Mais attention, trouver une solution ne signifie pas que l’opérateur doive payer. Je reste clair là-dessus : il est hors de question qu’Orange subventionne des activités qui ne sont pas de notre ressort.

MEDIA +

Comment se porte Orange ?

FABIENNE DULAC

Orange se porte très bien. Nous sommes l’un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d’affaires de 41 milliards d’euros en 2018 et 148.000 salariés au 30 juin 2019, dont 89.000 en France. Le groupe servait 266 millions de clients dans le monde au 30 juin 2019, dont 207 millions de clients mobiles et 20 millions de clients haut débit fixe. Orange est également l’un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services.