BFMTV : les «services associés», nouvel axe de bataille pour tenter de monétiser les contenus

51
Après avoir renoncé à faire payer Orange et Free pour la diffusion en direct de BFMTV, Altice va devoir négocier âprement pour vendre aux opérateurs de télécoms les «services associés» de ses chaînes, qui constituent un nouvel axe de bataille pour tenter de monétiser ses contenus. Mardi soir, Free et Altice sont parvenus à un…
Le contenu de cet article est payant. Pour voir cet article, vous devez l'ajouter à votre panier

4.50 Ajouter au panier