BSkyB atteint la barre des 10 millions d’abonnés

    219

    L’opérateur britannique de télévision par satellite BSkyB a annoncé lundi avoir atteint l’objectif de 10 millions d’abonnés, six ans après se l’être fixé, comptant désormais comme clients le tiers des foyers au Royaume-Uni et en Irlande. Depuis que BSkyB s’était fixé cet objectif en août 2004, le groupe a conquis 2,6 millions d’abonnés, précise un communiqué. BSkyB dit toucher désormais 36% des ménages dans ses deux pays de diffusion (le Royaume-Uni et l’Irlande), soit 25 millions de personnes. Cette annonce n’est guère surprenante. Fin octobre, le groupe s’était dit près de franchir l’objectif des 10 millions d’abonnés. Il tire ainsi les fruits de sa politique d’innovations constantes, comme la multiplication des programmes diffusés en haute définition, ou le lancement le mois dernier de la première chaîne intégralement 3D d’Europe, Sky 3D. Cette nouvelle pourrait conforter les arguments des concurrents de BSkyB, qui s’opposent à la tentative de rachat complet de l’opérateur lancée par le groupe News Corp de Rupert Murdoch, au motif qu’elle nuirait au pluralisme des médias en Grande-Bretagne. News Corp, qui détient déjà près de 40% du capital de BSkyB, principal opérateur britannique de télévision par satellite, avait proposé en juin d’en racheter les parts restantes pour 7,8 milliards de livres, soit près de 9,5 milliards d’euros. La direction de BSkyB avait aussitôt rejeté aussitôt cette offre, jugeant son montant nettement insuffisant, mais les deux groupes ont convenu d’attendre l’avis des autorités de la concurrence avant de tenter de négocier un éventuel relèvement. La semaine dernière, le ministre britannique du Commerce est intervenu dans cette bataille, en saisissant l’autorité de régulation des télécoms pour savoir si l’opération risquait de nuire au pluralisme.